Cyril Hanouna puni pour avoir mis des nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau ?

Cyril Hanouna puni pour avoir mis des nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau ?

TÉLÉ
DirectLCI
POLEMIQUE - L’affaire avait fait grand bruit. Fin janvier, Cyril Hanouna versait un bol de nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau , sur le plateau de Touche pas à mon poste. Si ce dernier a rapidement dédramatisé l’affaire, le patron du CSA, Olivier Schramek, affirme que le gendarme des médias étudie les images, suite aux plaintes de plusieurs téléspectateurs.

Cyril Hanouna va-t-il être rappelé à l’ordre par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ? Dans une interview accordée au Parisien , Olivier Schramek, le patron de l’institution, affirme que cette dernière a reçu "des plaintes sur une séquence dans laquelle un chroniqueur a reçu des pâtes dans son caleçon, c'est à l'instruction."

Il fait référence à la fameuse séquence du bol de nouilles, versée fin janvier par l’animateur de D8 dans le slip de Mathieu Delormeau, sur le plateau de "Touche pas à mon poste". "Notre critère sera de vérifier s'il y a eu atteinte à la dignité de la personne humaine", précise Olivier Schrameck. "A partir du moment où il y a un certain nombre de plaintes sur une émission, elle devient sensible et on fait des observations plus systématiques."

Le souffre-douleur de son patron ?

Suite à la diffusion de l’émission, TPMP avait fait l’objet d’un billet d’humeur de Bruno Donnet, chroniqueur sur France Inter. Avec des mots très durs, celui-ci déplorait que "dans l'émission d'Hanouna, les adultes se réunissent tous les matins pour se demander quelles nouvelles saloperies ils vont pouvoir faire faire subir à Delormeau le soir-même" , qualifiant ce dernier de "souffre-douleur" de son patron.

Mathieu Delormeau lui avait répondu quelques jours plus tard, sur le plateau de l’émission médias de Canal +, "Le Tube". "Je ne vois pas où est l'humiliation", disait-il, avant d'inverser les rôles en disant "c'est surtout humiliant pour moi, car il laisse entendre que je suis prêt à tout, alors que je me suis jamais autant amusé depuis de nombreuses années". Une défense pas suffisante aux yeux du CSA, visiblement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter