Dans TPMP, Benjamin Castaldi tacle Stéphane Guillon et son manque de "roubignoles"

TÉLÉ

COUP DE GUEULE - 24h après le face-à-face avorté entre Stéphane Guillon et Cyril Hanouna sur le plateau du Grand Journal, Benjamin Castaldi est revenu sur l'événement dans "Touche pas à mon Poste", ce jeudi, en pointant le manque de courage de l'humoriste, tout en rappelant qu'il avait déjà eu affaire à lui.

"Je ne voulais pas en parler ce soir de ça". Bizarrement, Cyril Hanouna n'avait pas très envie de revenir sur le clash qui l'oppose à Stéphane Guillon mais Benjamin Castaldi en a décidé autrement. Dans son coup de gueule du jour, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a voulu rappeler à tout le monde que l'humoriste a toujours été le même, en racontant une anecdote qui date d'il y a dix ans.

"Hier vous êtes allé sur le plateau du Grand Journal pour rencontrer Stéphane Guillon. Et comme à son habitude, il est parti... vite, très vite. Et ça m'a rappelé une histoire qui m'est arrivée à moi il y a quelques années. Il avait fait un papier pas très drôle où il avait dit cette chose très sympathique : 'Quand on voit ses grands parents, quand on voit son père, quand on voit ce qu'il est, on s'inquiète de la santé du petit Enzo', mon dernier fils. Il m'avait mis franchement les boules", raconte l'ancien animateur du Loft. 

C'est un bon humoriste, mais ce n'est pas le plus courageux du monde"- Cyril Hanouna au sujet de Stéphane Guillon

Benjamin Castaldi explique, à l'instar de Cyril Hanouna, qu'il voulait voir Stéphane Guillon pour qu'il s'explique sur ses propos : "Donc j'ai voulu l'attraper, pour lui dire combien je l'aimais, mais je n'ai pas eu le temps, il avait disparu. Et hier, quand j'ai vu cette séquence où on l'a vu partir, doucement mais très vite quand même, je me suis dit  : 'À mon avis depuis dixans, il ne s'est pas acheté de paire de roubignoles". 

Mais selon Cauet, l'histoire aurait pu être bien plus violente : "[Benjamin Castaldi] a légèrement édulcoré l'histoire, c'était une émission le matin, il n'était pas invité, et je le vois à 7 heures dans les coulisses très énervé et il me dit 'Je vais me le faire'. Alors je lui ai proposé de venir en plateau, dans la joie et la bonne humeur pour discuter".

Si Cyril Hanouna ne voulait pas revenir sur l'affaire, il n'a pas pu s'empêcher de commenter sa venue sur le plateau du Grand Journal et la réaction de Stéphane Guillon : "Je voulais vraiment y aller, d'ailleurs Camille m'a dit 'Quand je t'ai vu avancer, j'ai cru que t'allais lui mettre une tarte' alors que je partais pas du tout pour ça, j'étais vraiment venu pour l'embrasser parce que je sais que parfois il peut s'emporter un peu. C'est un bon humoriste, mais ce n'est pas le plus courageux du monde. Il a encore posté des tweets et il ne veut pas me voir. Viens nous voir et on en parlera". L'invitation est lancée. 

En vidéo

Hanouna et Guillon, retour sur leur guéguerre

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Lire et commenter