Départ de Thierry Moreau : en perte de vitesse côté audiences, TPMP perd l’un de ses piliers

DirectLCI
DECRYPTAGE - Mauvaise passe pour TPMP ? Cette semaine l'émission de Cyril Hanouna a enregistré le départ de l'un de ses plus anciens chroniqueurs, le journaliste Thierry Moreau, après sept ans de bons et loyaux services. Une nouvelle qui intervient au moment où le programme de C8 souffre de la concurrence de "Quotidien", le programme de Yann Barthès sur TMC, boosté par la présidentielle.

Surprise, mardi soir sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Lors d’une séquence consacrée à son avenir dans l’émission, Thierry Moreau annonce qu’il s’en va… sans en avoir prévenu à l’avance Cyril Hanouna. "J’avais prévu de partir un soir de cette semaine en direct", explique le patron de la rédaction de Télé 7 Jours qui faisait partie de l’équipe depuis le lancement de l’émission sur France 4,  en 2010. Sur le plateau, c’est la stupéfaction. "Je vous remercie pour tout le bonheur que vous m’avez donné autour de cette table", lance-t-il aux chroniqueurs, médusés, avant de faire la bise à l’animateur et de quitter le plateau.


Devant leur télé, de nombreux fans du programme croient à un canular… Sauf que non. Ce mercredi, Cyril Hanouna et ses camarades de jeu sont revenus sur cette sortie inattendue, l’animateur en profitant pour rappeler son attachement au journaliste. Mais aussi pour révéler un SMS que lui a envoyé le démissionnaire : 

Tu m’as permis de vivre des moments incroyables, parmi les plus incroyables de ma vie.Thierry Moreau, dans un SMS adressé à Cyril Hanouna

"Cyril tout va bien, je n’ai pas de problème de santé, j’ai pris la décision de partir il y a quelques semaines déjà. J’ai saisi l’opportunité du mercato des chroniqueurs pour le faire. Tu n'y es évidemment pour rien, je sais que tu as été surpris, je n’en avais parlé à personne. J’ai passé grâce à toi 7 ans merveilleux dans TPMP. Tu m’as permis de vivre des moments incroyables, parmi les plus incroyables de ma vie."


Ce départ rappelle forcément celui de Bertrand Chameroy, au printemps 2016. Le jeune chroniqueur avait annoncé son départ en direct, évoquant à l’époque le poids de sa médiatisation, au moment où une enquête publiée dans le magazine Society révélait des tensions au sein de l’équipe de l’émission vedette de la chaîne D8, devenue depuis C8. 


A l'époque, le discret Thierry Moreau, spécialiste des vannes à côté de la plaque, avait été l'un des rares à prendre la plume pour défendre l'émission, décrivant dans Télé 7 jours "un succès qui dérange". Aurait-il à son tour saturé d'un programme souvent décrié pour ses dérapages en tous genres ?


"Je savais qu’il avait un peu le blues d’être moins souvent là", a expliqué mercredi soir Jean-Michel Maire, voisin de table de Thierry Moreau. Une allusion à la présence limitée de ce pilier de l’émission ces dernières semaines. Rien qu’en avril, on ne l’a vu que cinq fois sur le plateau, même si Cyril Hanouna a rappelé mercredi que son vieux complice avait pris "une semaine de vacances".

Thierry Moreau, qui décryptait notamment les audiences dans TPMP, souffrait-il de la concurrence de la nouvelle génération ?  Depuis janvier dernier, l’émission fait en effet appel à de jeunes journalistes spécialistes de  la télé comme Benjamin Rabier (Europe 1) et Maxime Guény (Média +).  "Peut-être qu’il s’est dit qu’il préférait couper le cordon de façon brutale que d’avoir à affronter Cyril qui lui dit ‘la saison prochaine tu ne seras plus ou moins là’", a résumé Benjamin Castaldi.


En dépit des mots tendres de son ancien patron, Thierry Moreau semble avoir pris une décision définitive. Mercredi soir, après la première émission depuis son départ, il  s’est adressé à ses fans sur Twitter : "Je viens de finir la lecture de tous vos messages (j’ai mis quelques heures). Un grand merci à vous tous (…) Je vais continuer à regarder et commenter la télé (…) faire des vannes pourries et me marrer devant TPMP." Bref comme un simple téléspectateur. Ou presque.

Le départ de Thierry Moreau intervient au moment où "Touche pas à mon poste" est la peine côté audiences, devancée depuis le début de la semaine par "Quotidien". Boostée par sa couverture de l’élection présidentielle, le programme de  TMC a battu son record, avec 1.95 million de téléspectateurs lundi 8 mai, au lendemain du second tour, TPMP ne réunissant que 663 000 fidèles avec la diffusion d’un best of. Ce mercredi, l’émission de Yann Barthès devançait encore celle de Cyril Hanouna, avec respectivement 1.4 et 1.3 millions de téléspectateurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter