Depuis Monte Carlo, Patricia Arquette lance un plaidoyer pour l'égalité hommes-femmes

TÉLÉ

ENGAGEE – Star du prochain spin-off des "Experts", "CSI : Cyber", Patricia Arquette a reçu une récompense pour l'ensemble de sa carrière, lors du 55e Festival de Télévision de Monte Carlo qui a ouvert ses portes ce week-end. L'occasion de lancer un nouveau plaidoyer en faveur de la parité dans l'industrie du divertissement... et ailleurs.

C'est l'une des stars annoncées du 55e Festival de Télévision de Monte Carlo, qui a débuté ce week-end. Samedi soir, la comédienne américaine Patricia Arquette a reçu des mains de la princesse Charlene la Nymphe de Cristal, une récompense pour l'ensemble de sa carrière. Ce dimanche, en conférence de presse, celle qui sera la vedette de CSI : Cyber, le spin-off des Experts, qui sera diffusé à la rentrée prochaine sur TF1, est revenue sur son parcours, entamé à la fin des années 1980, sur le petit comme le grand écran.

L'occasion pour cette maman de deux enfants d'évoquer l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle, notamment dans l'univers des séries où les tournages s'enchainent à raisons de 12 à 14 heures par jour. "Être une mère est plus difficile que de jouer. Mais j’essaye de montrer cet aspect dans les différents rôles que j’ai pu interpréter. A la télévision dans Medium, ou au cinéma dans Boyhood", a expliqué celle qui a décroché l'Oscar du meilleur second rôle pour le film de Richard Linklater, le 22 février dernier.

"Les séries donnent bien plus d'opportunités aux comédiennes"

Ce soir-là, Patricia Arquette s’était fendue d’un discours féministe qui avait marqué les esprits. Depuis, "la réaction des gens a été incroyable", raconte la comédienne, avant d’ajouter que "dans toutes les catégories socio-professionnelles, les femmes gagnent toutes moins que les hommes et doivent trouver plusieurs jobs pour élever leur famille. De façon générale, je pense que s’il y avait une égalité dans les salaires, je pense que la pauvreté serait nettement moins élevée", affirme-t-elle.

Dans CSI : Cyber, Patricia Arquette, 47 ans tient le premier rôle, celui du Dr Avery Ryan, une cyber-psychologue qui œuvre dans la lutte contre la cybercriminalité auprès d'une équipe spécialisée du FBI. Une femme forte, comme elle les aime. "Les séries donnent aujourd'hui bien plus d'opportunités aux comédiennes. Au cinéma, il y a beaucoup de rôles pour les jeunes actrices, à condition de bien vouloir jouer la petite amie du héros. "

On l'a compris, pas question pour la comédienne de jouer les femmes naïves et/ou candides. "On demande souvent aux actrices d'être 'vulnérables' dans leur interprétation", déplore-t-elle. "Pour certains réalisateurs ou journalistes, la méchanceté ne doit pas faire partie de la palette d’une actrice. Or on ne se permettrait pas de dire à un homme qu’il a été trop sévère avec un autre personnage dans une scène."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter