"Devious Maids" : la relève de "Desperate Housewives" déménage aussi en France

"Devious Maids" : la relève de "Desperate Housewives" déménage aussi en France

DirectLCI
SERIE - Début février, "Devious Maids", la nouvelle série de Marc Cherry a fait son arrivée sur Teva. Présentées comme les nouvelles "Desperate Housewives", ses femmes de ménage latines qui côtoient la haute société ont remporté un grand succès aux Etats-Unis, malgré quelques polémiques.

Dans le métro, les programmes TV, les publicités... Difficile de louper l’arrivée de Devious Maids sur les écrans français ! Diffusée depuis le 9 février sur Teva, la série est considérée comme l’héritière de Desperate Housewives... Et à raison, puisqu’il s’agit également d’une création de Marc Cherry, à l’origine des aventures de Bree, Linette, Susan et Gabrielle.

Même le pitch nous rappelle des souvenirs : ces femmes de ménage d’origine latine qui côtoient le gratin de la haute société décident de mener l’enquête après le meurtre de l’une des leurs... Un synopsis qui n’est pas sans rappeler le suicide de Mary-Alice dans Desperate Housewives !

Un casting muy caliente

Pour sa nouvelle création, Marc Cherry s’est associé à Eva Longoria, et tous deux se sont offert un casting particulièrement attirant. Ana Ortiz (Revenge, Ugly Betty), Dania Ramirez (Buffy contre les Vampires, Heroes), Roselyn Sanchez (FBI : portés disparus), Judy Reyes (Scrubs)... Que des bombes latines !

Diffusée aux Etats-Unis pendant l’été 2013, la série avait remporté un franc succès, avec des audiences oscillant entre deux et trois millions de téléspectateurs. Devious Maids a plu au public : à tel point que la saison deux est déjà dans les tuyaux et sera diffusée à compter du 20 avril 2014 aux Etats-Unis. Le succès ne s’est pas démenti en France avec 300 000 téléspectateurs pour son lancement sur Teva le 9 février dernier : un record pour la chaîne !

Une série polémique ?

Pourtant, aux Etats-Unis, la série a rencontré quelques problèmes et même une vive polémique, notamment à causes des nombreux stéréotypes avec lesquels Devious Maids joue. Des femmes de ménages latinas, sexy et ambitieuses, dont l’une qui couche avec son patron... Des clichés pas vraiment appréciés par plusieurs téléspectatrices d’origine latine, qui ont eu le sentiment d’être caricaturées.

Mais du côté de l’équipe de la série, personne ne s’est vraiment inquiété de ces critiques : Eva Longoria affirme au contraire que Devious Maids dépeint une certaine réalité... Mais toujours avec humour !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter