Écoeuré par la victoire de Conchita Wurst, Vladimir Poutine veut relancer l'Intervision

TÉLÉ
DirectLCI
CONCOURS - La victoire de Conchita Wurst n'a pas du tout plu à Vladimir Poutine. Résultat, le président russe envisage de faire revivre l'Intervision, un concours de chant qui était réservé aux pays du bloc soviétique.

L'Eurovision 2014 n'a pas du tout satisfait Vladimir Poutine , et il compte bien le faire savoir à l'Europe entière. Choqué et scandalisé par la victoire de Conchita Wurst , le président russe aurait, selon le site Quartz, décidé de tout simplement quitter le concours de chant européen.

Quelques mois avant le grand soir, la Russie avait effectivement voté une loi contre "la propagande homosexuelle". Aussi, la performance du chanteur autrichien avait été particulièrement mal-vu par le gouvernement. Le député Vitali Milonov avait même affirmé que l'Eurovision était devenu une "parade gay européenne", appelant à un boycott de la part des autorités.

Sa solution ? Ressuciter l'Intervision de la chanson !

Malgré sa colère, Vladimir Poutine ne compte pas pour autant priver son pays d'un concours de chant. Il envisagerait donc de redonner vie à une émission qui n'existe plus depuis des années : l'Intervision de la chanson. Ce télé-crochet s'était déroulé de 1977 à 1980 en Pologne, pendant la guerre froide. Il était ouvert exclusivement aux pays du bloc soviétique.

En 2009, le gouvernement russe avait déjà envisagé de relancer le concours, en l'ouvrant cette fois-ci aux chanteurs de Russie, d'Asie centrale et de Chine. D'ailleurs, la ville organisatrice est loin d'être inconnue, puisque le chanteur et producteur russe Igor Matvienko affirme que l'Intervision prendra place à Sotchi, théâtre des Jeux Olympiques d'hiver de 2014, dès le mois d'octobre prochain.

Sur le même sujet

Lire et commenter