Election présidentielle : Cyril Hanouna va organiser ses propres sondages sur le plateau de TPMP

TÉLÉ

Toute L'info sur

La Médiasphère

HAPPENING – Il n’est jamais à court d’idées pour s’illustrer. Du 10 au 21 avril, Cyril Hanouna proposera au public sur le plateau de Touche pas à mon poste et à ses chroniqueurs de voter chaque soir pour l’un des 11 candidats à l’élection présidentielle.

Vous ne faites pas confiance aux sondages ? Cyril Hanouna non plus ! Interrogé en exclu par le site NonStopPeople, l’animateur révèle qu’il va organiser chaque soir, du 10 au 21 avril, sa propre consultation e sur le plateau de "Touche pas à mon poste", son émission quotidienne sur C8. "Comme les instituts de sondage disent tout et n’importe quoi, on organise notre propre sondage", explique l’intéressé.

J’ai hâte de connaître les résultats et de savoir ce que mon public vote- Cyril Hanouna

Lors de chaque émission, des isoloirs seront installés sur le plateau. Les membres du public, mais aussi les chroniqueurs, glisseront ensuite leur bulletin dans une urne. Le résultat du vote sera dévoilé en direct autour de 20h30. "J’ai hâte de connaître les résultats et de savoir ce que mon public vote, car je n’en ai aucune idée", confie Cyril Hanouna qui proposera donc 10 sondages maison jusqu’au premier tour de l’élection, le 23 avril.

Voir aussi

"Je ne fais pas de politique", prend soin de préciser l’animateur. Début janvier, le journaliste René Chiche assurait dans une biographie que le trublion de C8 avait très sérieusement réfléchi à l’hypothèse d’une candidature à l’Elysée, dans l’esprit de celle de Coluche en 1981. Il y aurait renoncé "vu la situation du pays et les scores du Front National", assurait l’un de ses proches.

Voir aussi

Le mois dernier, Cyril Hanouna avait reçu sur son plateau Nicolas Dupont-Aignan, quelques jours après son départ retentissant du 20h de TF1 pour protester contre le débat organisé par la chaîne privée avec les cinq favoris des sondages, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon.

Et aussi

Lire et commenter