Emmy Awards 2016 : "Game of Thrones", Rami Malek... Le palmarès complet

Emmy Awards 2016 : "Game of Thrones", Rami Malek... Le palmarès complet

TÉLÉ
DirectLCI
RÉCOMPENSES - Dans la nuit du 18 au 19 septembre, les Emmy Awards récompensaient les meilleures séries de l'année écoulée. Et comme attendu, "Game of Thrones" est repartie avec le prix de la meilleure série dramatique, devenant le programme le plus primé... Découvrez le palmarès complet, ainsi que la victoire de Rami Malek.

"S'il vous plaît, dites-moi que vous voyez ça aussi ?". Rami Malek n'en croit pas ses yeux. Quelques secondes auparavant Allison Janney annonçait son nom au micro pour la catégorie "Meilleur acteur dans une série dramatique". Le comédien remporte le premier Emmy Award de sa carrière, grâce à son rôle d'Elliot dans Mr. Robot. Dans son discours de remerciement, il a évidemment eu quelques mots pour Sam Esmail, créateur de la série - qui débarque ce lundi 19 sur France 2 - et "visionnaire". "Je joue un jeune homme qui, je pense, comme beaucoup d'entre nous, est profondémment aliéné. Malheureusement, je suis sûr que beaucoup d'entre nous ne voudraient pas vraiment trainer avec lui. Mais je veux l'honorer, parce qu'il y a un peu d'Elliot en chacun de nous".


Un prix mérité qui en appellera sûrement d'autres. Du côté des femmes, c'est Tatiana Maslany qui est repartie avec l'Emmy de la meilleure actrice dans une série dramatique pour ses multiples rôles dans Orphan Black. La surprise est venue du côté des rôles secondaires avec les victoires de Ben Mendelsohn (pour la série Bloodline) et Maggie Smith (pour Downton Abbey), alors qu'on attendait plutôt Kit Harington et Lena Headey pour Game of Thrones. Mais ce n'est que partie remise pour la série de HBO.

Record battu

Game of Thrones a remporté la bataille des Emmys et est officiellement devenue la série la plus primée de l'histoire des Emmy Awards grâce à trois prix remportés cette nuit : l'épisode "Battle of the Bastards" qui voyait s'affronter Jon Snow et Ramsay Bolton dans un combat épique s'est imposé dans les catégories meilleur scénario (pour David Benioff et D.B Weiss) et meilleure réalisation (pour Miguel Sapochnik, qui embarque pour l'occasion sa toute première récompense dorée). Et bien sûr, l'Emmy de la meilleure série dramatique ne lui a pas échappé, elle devance notamment Mr. Robot, et entre dans l'histoire. Avec 38 trophées engrangés depuis 2011, elle dépasse la sitcom Frasier d'un petit prix. Elle ne pourra cependant pas asseoir un peu plus sa domination en 2017 puisqu'elle ne sera pas éligible : la saison 7 sera diffusée trop tard pour qu'elle soit nommée.


Mais si elle a dominé sa catégorie, que dire de The People v. O. J. Simpson: American Crime Story qui repart avec pas moins de cinq Emmy Awards : meilleure mini-série, meilleur scénario pour D.V. DeVincentis avec l'épisode "Marcia, Marcia, Marcia", meilleur acteur pour Courtney B. Vance, meilleure actrice pour Sarah Paulson, et meilleur second rôle pour Sterling K. Brown. Si c'est une belle victoire pour la série produite par Ryan Murphy, elle est encore plus magnifique pour la diversité, qui aura été le maître mot de la soirée. La représentation doit être une part importante de la télévision, pour aider les téléspectateurs et fans issus de minorités à s'identifier à un héros ou une héroïne de fiction, mais aussi aux acteurs et actrices d'apparaître dans ces histoires.

L'importance de la représentation

Et c'est en ce sens que Jeffrey Tambor a livré un discours aussi important que touchant, après sa victoire dans la catégorie meilleur acteur dans une comédie pour son rôle dans Transparent. "Merci Jill Soloway (créatrice de la série, ndlr), tu as changé ma vie, ma carrière, tu as tout changé. Merci à Amazon pour votre cran. Sans vous tous je ne tiendrais pas ce trophée ce soir" et ajoutant : "A vous producteurs, chaînes, directeurs de casting : donnez aux personnes transgenres des rôles. Et surtout, j'aimerais être le dernier homme à jouer le rôle d'une femme transgenre". Des paroles qui ont suivi celles de Soloway : "Les gens me demandent si c'est dur d'être réalisatrice ? Non, la vie est difficile. Quand on met en avant des minorités, des femmes, des personnes transgenres : on change le monde ! J'appelle ça une révolution. Cette série me permet de réaliser mes rêves. Merci à la communauté LGBT. Renversons le patriarcat !"

Le palmarès complet

Drame

Meilleure série : Game of Thrones

Meilleur acteur : Rami Malek  (Mr. Robot)

Meilleure actrice : Tatiana Maslany  (Orphan Black)

Meilleur acteur dans un second rôle : Ben Mendelsohn (Bloodline)

Meilleure actrice dans un second rôle : Maggie Smith (Downton Abbey)

Meilleur scénario : David Benioff et D.B Weiss pour Game of Thrones avec "Battle of the Bastards"

Meilleure réalisation : Miguel Sapochnik pour Game of Thrones avec "Battle of the Bastards"


Comédie

Meilleure comédie : Veep

Meilleur acteur : Jeffrey Tambor (Transparent)

Meilleure actrice : Julia Louis-Dreyfus (Veep)

Meilleur acteur dans un second rôle : Louie Anderson (Baskets)

Meilleure actrice dans un second rôle : Kate McKinnon (Saturday Night Live)

Meilleur scénario : Aziz Ansari et Alan Yang pour Master of None avec l’épisode "Parents"

Meilleure réalisation : Jill Soloway pour Transparent


Mini-série/Téléfilm

Meilleure mini-série : The People v. O. J. Simpson: American Crime Story

Meilleur téléfilm : Sherlock (L’Abominable Mariée)

Meilleur acteur : Courtney B. Vance (The People v. O. J. Simpson: American Crime Story)

Meilleure actrice : Sarah Paulson (The People v. O. J. Simpson: American Crime Story)

Meilleur second rôle : Sterling K. Brown (The People v. O. J. Simpson: American Crime Story)

Meilleure actrice dans un second rôle : Regina King (American Crime)

Meilleur scénario : D.V. DeVincentis  pour The People v. O. J. Simpson: American Crime Story avec l’épisode "Marcia Marcia Marcia"

Meilleure réalisation : Susanne Bier pour The Night Manager

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter