Emmy Awards 2017 : apparition surprise de Sean Spicer, l'ex-porte-parole moqué de Donald Trump

Emmy Awards 2017 : apparition surprise de Sean Spicer, l'ex-porte-parole moqué de Donald Trump
TÉLÉ
DirectLCI
HUMOUR – L’ancien porte-parole de la Maison Blanche a débarqué dimanche sur le plateau des Emmy Awards, lors de la cérémonie présidée par le présentateur et humoriste Stephen Colbert. Ce dernier a pris l’habitude dans ses émissions de multiplier les charges contre le président américain.

Stephen Colbert adore se moquer de l’administration de Donald Trump. Toujours très critique sur la politique américaine, l’animateur n’a de cesse depuis la campagne de l’élection présidentielle de 2016 de critiquer, non sans humour, les faits et gestes du président américain et de son entourage. Y compris ceux de Sean Spicer, ancien porte-parole de la Maison Blanche, qui a présenté sa démission en juillet dernier. Et lorsque l’homme aux mains du "Late Show" sur CBS présente la cérémonie des Emmy Awards, il y a fort à parier que la soirée prendra un tour politique. C’est ainsi que Sean Spicer, himself, a fait une apparition surprise lors des Emmy Awards, se moquant de lui-même et d'une de ses affirmations erronées. 


Durant son monologue d'ouverture, Stephen Colbert a, bien entendu, multiplié les charges satiriques à l'intention de Donald Trump. Il a notamment rappelé que l'ancien promoteur immobilier avait été nommé à plusieurs reprises aux Emmys pour l'émission de télé-réalité "The Apprentice", dont il était le présentateur et le producteur, mais n’avait jamais remporté aucune récompense. Stephen Colbert a même diffusé un extrait d'un débat présidentiel face à Hillary Clinton, lors duquel le désormais président américain avait expliqué qu'il aurait dû recevoir un Emmy. "Mais il ne l'a pas eu, parce que contrairement à l'élection présidentielle, les Emmys sont attribués à celui qui reçoit le plus de voix des électeurs", a plaisanté le présentateur du "Late Show".

La surprise de la foule, le regard interloqué de Melissa McCarthy

Une référence directe au fait qu'Hillary Clinton a reçu, lors du scrutin, le plus grand nombre de voix des électeurs américains, le vote populaire. "Pourquoi ne lui avez-vous pas donné un Emmy ?", a interrogé, moqueur, Stephen Colbert. "Je vous parie que s'il avait gagné un Emmy, [Donald Trump] n'aurait jamais été candidat à la présidence." "Donc, d'une certaine façon, tout ceci est votre faute", a-t-il ajouté à l’intention du public. "Je pensais que vous aimiez les anti-héros à la moralité compromise." "Bien sûr, ce qui compte vraiment pour Donald Trump, c'est l'audience", a expliqué ensuite Stephen Colbert. 


"Il faut avoir de gros chiffres." "Pour l'instant, nous n'avons aucun moyen de connaître la taille de notre audience." Il a alors posé directement la question à Sean Spicer, qui est apparu sur la scène avec son désormais célèbre pupitre de la Maison Blanche. "Ce sera la plus grande audience à avoir suivi les Emmys, point", a lancé l'ancien porte-parole devant l’assistance, à la fois surprise et hilare, et devant l’actrice Melissa McCarthy qui a incarné à plusieurs reprises Sean Spicer pour les besoins de pastilles humoristiques de l’émission "Saturday Night Live". La comédienne américaine a d'ailleurs été primée dimanche lors de la cérémonie pour son imitation de Sean Spicer dans l'émission satirique.

Sean Spicer parodiait là ses propres propos au lendemain de la cérémonie d'investiture de Donald Trump. Il avait alors assuré en conférence de presse que l'événement avait été le plus suivi de l'histoire, que ce soit sur place ou à la télévision, alors que des photos de la foule prouvaient qu'il n'en était rien. 

Plus d'articles

Lire et commenter