En larmes, Muriel Robin raconte ses débuts chez Michel Drucker

TÉLÉ

ÉMOTIONS – La comédienne, actuellement à l'affiche de la pièce de théâtre ''Momo'', était invitée dans ''Vivement dimanche'', diffusé ce dimanche sur France 2.

Près de 40 ans après, elle n'a rien oublié. Muriel Robin a évoqué ses débuts dans ''Vivement dimanche'', diffusé ce dimanche sur France 2. La comédienne, âgée de 60 ans, est actuellement à l'affiche de Momo, une pièce de théâtre sur l'histoire de Madame et Monsieur (François Berléand) Prioux qui découvrent un jour l'existence de leur présumé fils Momo.

Pour l'occasion, son ancien professeur d'art dramatique Michel Bouquet est venu apporter son témoignage. Alors que Muriel Robin était son élève en 1977, le vieux monsieur qui fêtera bientôt ses 90 ans, s'est montré dithyrambique. ''Il n'y avait plus rien à lui apprendre. Il ne fallait que la protéger des autres parce que son talent était immense et immédiat. La jalousie de ses camarades de classe était évidente'', a-t-il raconté. En entendant ces mots, la comédienne, les yeux rouges, a eu beaucoup de mal à retenir son émotion.

Muriel Robin a voulu tout arrêter

Après trois années d'étude, Muriel Robin est sortie lauréate du conservatoire. Mais tout n'a pas été simple pour autant. ''Le blues, non seulement je l'ai aimé en musique mais dans la vie, il m'a bien accompagnée aussi'', a-t-elle déclaré. En évoquant ensuite un souvenir bien précis, elle a essuyé ses larmes.

L'humoriste a, en effet, raconté comment un soir, elle est venue chercher Michel Bouquet à la sortie d'un théâtre. ''Je lui tenais le bras et je lui ai dit que je voulais arrêter parce que c'était trop dur'', a-t-elle dit tout en précisant qu'elle ne pouvait pas mettre de mots sur les raisons qui avaient commandé ce choix. Mais heureusement pour le public, Michel Bouquet l'a découragée. Interrogée par Michel Drucker sur ce mal-être, elle a déclaré : ''Je pensais que je n’étais pas assez solide pour faire ce métier. Ce n’est pas parce qu’on a l’air solide qu’on l’est. Moi-même je me suis trompée, mon physique m’a trompée.''

A LIRE AUSSI
>> Ses regrets de ne pas avoir d'enfant, sa bisexualité, ses dépressions... Muriel Robin raconte tout

Sur le même sujet

Lire et commenter