Et si Soraya Riffy devenait la collègue de travail de Jean-Michel Maire dans TPMP ?

TÉLÉ

MALAISE – Non seulement elle ne va pas l’attaquer… mais en plus elle va y retourner ! Depuis que Jean-Michel Maire lui a embrassé la poitrine, sans son consentement, Soraya Riffy multiplie les sorties médiatiques. Au point qu’elle serait prête, si on lui propose, à devenir chroniqueuse dans "Touche pas à mon poste"… Elle en sera en tout cas l’invitée ce lundi soir sur C8.

Soraya Riffy et Jean-Michel Maire, ce n’est pas (encore) terminé. Depuis trois jours, cette Marseillaise à la poitrine (très) généreuse est au cœur de toutes les conversations suite au dérapage du chroniqueur de Touche pas à mon poste. Ce lundi soir, ils vont se retrouver sur le plateau de l’émission de C8, pour une explication qui pourrait se solder par un bisou, consenti cette fois.

Rappel des faits. Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, le "pervers" de la bande à Cyril Hanouna lui embrasse rapidement les seins, après avoir tenté un bisou plus haut, sous le regard mi-amusé, mi-gêné de son patron, du public en plateau et de plusieurs centaines de milliers de téléspectateurs.

En vidéo

TPMP : un chroniqueur embrasse la poitrine d'une femme, Hanouna lui demande de s'excuser

Plus de 400 plaintes ont été enregistrées à ce jour par le CSA qui a annoncé vendredi se saisir de l’affaire tandis que Laurence Rossignol, la ministre aux droits des femmes, dénonçait une "agression sexuelle". "Même dans une émission de divertissement, quand une femme dit non c’est non", écrivait-elle sur Twitter.

Il m’a dit qu’il avait plein de problème depuis, dans sa famille et dans son travail- Soraya, à propos de Jean-Michel Maire

Mais qu’en dit la principale intéressée ? Dans un entretien réalisé pour Slate par le journaliste Claude Askolovitch, cette jeune femme de 21 ans, danseuse orientale de profession comme on peut le lire sur sa page Facebook, revient sur l’incident. Et raconte avoir eu Jean-Michel Maire au téléphone samedi :  

"Il m’a dit qu’il avait plein de problème depuis, dans sa famille et dans son travail, que sa fille ne voulait pas retourner à l’école, de peur qu’on traite son père de pervers. Je lui ai dit que je porterai pas plainte contre lui, que je ne voulais pas lui prendre de l’argent ni briser sa carrière. Il m’a dit qu’il ne m’appelait pas pour ça, il voulait juste savoir comment j’allais."

Soraya, qui avait été repérée par la prod de TPMP après des castings ratés pour Les Anges et Les Marseillais avoue que l’affaire pourrait lui servir. Je me dis que c’est peut-être ma chance… J’ai toujours voulu faire de la télévision? Si je peux y retourner, et montrer qui je suis; que je ne suis pas une bimbo." Si Claude Askolovitch a bien tenté de l’en dissuader, pas sûr qu’elle l’ait entendu.

Je suis un être humain, pas simplement un objet !- Soraya, sur le site de "L'Express" ce lundi

Dimanche, elle postait un message sur Facebook pour suggérer à Cyril Hanouna de l’inviter à s’exprimer sur son plateau, "afin de faire part aux téléspectateurs et au CSA de mon ressenti et de ma pensée". Et prendre la défense de Jean-Michel Maire,  "un homme très respectueux" qui ne mérite "aucune sanction malgré ses pulsions masculines". Visiblement elle a été entendue puisqu'elle viendra donc s'expliquer avec l'intéressé, ce soir sur C8.

Dans une nouvelle interview accordée ce lundi au site de L’Express elle avoue même qu’elle ne dirait pas non à un job de chroniqueuse dans TPMP. "Oui, bien sûr !", lance-t-elle. "Je reflète une certaine image, je le sais, mais j'ai une personnalité, je suis intelligente. Je suis un être humain, pas simplement un objet !", continue la jeune femme.

Lire aussi

    Lire et commenter