Et si Valérie Trierweiler rebondissait sur D8 ?

Et si Valérie Trierweiler rebondissait sur D8 ?

DirectLCI
RECONVERSION - Avant d'entrer à l'Elysée, la désormais ex-Première dame a présenté plusieurs émissions sur Direct 8. La chaîne, devenue D8, pourrait-elle lui (re)faire une petite place ? Guy Lagache, le patron de l'info, n'y est pas opposé.

Valérie Trierweiler redevenue simple citoyenne, son retour au journalisme semble une (quasi) évidence. Si elle a continué à chroniquer l'actualité littéraire dans les colonnes de Paris Match, après l'entrée de François Hollande à l'Elysée, la journaliste avait interrompu ses activités audiovisuelles. Depuis 2005, elle officiait en effet sur Direct 8, la chaîne du groupe Bolloré, devenue D8 après son rachat par Canal + en octobre 2012.

Présentatrice de plusieurs émissions, comme le magazine politique "Le Grand 8", ou "Itinéraires", qui la voyait interviewer des grands noms du showbiz, l'ex-compagne du chef de l'Etat pourrait-elle rebondir dans son ancienne maison ? Invité du rendez-vous "On ne parle que de ça" sur LeFigaro.tv , le patron de l'info de la chaîne, Guy Lagache, n'y est pas opposé.

"J'ai été ravi de notre collaboration"

"Je serais ravi de la voir, ne serait-ce que pour bavarder et pour discuter. Je dois vous avouer que je ne m'étais pas posé la question et je n'ai pas reçu de coup de fil pour le moment donc je ne peux pas vous répondre de façon plus concrète que ça", a-t-il répondu au sujet d'une éventuelle collaboration avec son ancienne collègue.

"J'ai travaillé avec Valérie Trierweiler puisqu'on a mis à l'antenne ensemble un magazine hebdomadaire, "Itinéraires", où elle recevait une personnalité culturelle, dans un concept assez original", rappelle-t-il. "J'ai été ravi de notre collaboration". Après l'ancienne ministre UMP Roselyne Bachelot, qui fait désormais partie de la bande de chroniqueuses de Laurence Ferrari, va-t-on voir une autre recalée du pouvoir débarquer sur la filiale de Canal + ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter