Eurovision 2014 : Conchita Wurst s'est fait plein d'amis (sauf en Russie)

Eurovision 2014 : Conchita Wurst s'est fait plein d'amis (sauf en Russie)

TÉLÉ
DirectLCI
REACTIONS - Il paraît qu'on ne peut pas plaire à tout le monde. Lauréate de l'Eurovision 2014 à Copenhague, Conchita Wurst fait depuis samedi soir la fierté de son pays, et de nombreuses associations LGBT à travers l'Europe. Seule fausse note : le désaveu de la Russie de Vladimir Poutine.

Le verdict est tombé. La candidate de l’Autriche, Conchita Wurst , a remporté haut la main l’Eurovision samedi soir au Danemark. Avec sa ballade « Rise like a phoenix », entonnée d’une voix puissante, elle a décroché 290 points. Conchita Wurst, qui s’est montrée de plus en plus émue à mesure que les points étaient distribués, est montée sur la scène en larmes pour recevoir son prix. ''Nous sommes l’unité, et rien ne peut nous arrêter !'', a-t-elle lancé au public.

Fine et gracieuse, de grands yeux de biche, une superbe chevelure noire complétée par... une barbe de même couleur qui lui mange les joues, Conchita Wurst ("Conchita Saucisse" en français) est à la ville Tom Neuwirth. Né dans la petite ville de Gmunden, le chanteur a avoué avoir souffert d’exclusion durant sa jeunesse à cause de sa différence. Celui qui ne colle sa barbe que pour monter sur scène est finalement devenu célèbre en Autriche en participant à des télécrochets. Agée de 25 ans, Conchita Wurst fait l’objet d’un consensus plutôt bienveillant dans son pays, même si elle détonne dans une société autrichienne peu encline à l’extravagance.

Le président autrichien se réjouit

De retour chez elle, la drag-queen a été accueillie hier à l’aéroport de Vienne avec une pluie de paillettes et les chœurs d’un millier de fans. ''C’est une belle journée pour l’Autriche'', s’est réjoui le président autrichien, Heinz Fischer, qui a salué le message de ''tolérance'' envoyé par le triomphe du travesti. A sa suite, l'ensemble de la classe politique autrichienne a salué la victoire à l'Eurovision de l'enfant du pays, la première depuis 1966. Même l'extrême droite du FPÖ, qui avait jugé avant la compétition Conchita Wurst "ridicule", a estimé "dans l'ordre des choses que les gens se réjouissent quand il y a une victoire".

De nombreuses associations ont également salué la réussite de Conchita Wurst. "L’Europe a voté contre l’homophobie. C’est une victoire de la tolérance, un message très fort compte tenu des propos homophobes et transphobes tenus avant la compétition, notamment en Europe de l’Est", a déclaré Clémence Zamora Cruz, une porte-parole de l’Inter LGBT, qui fédère des associations de défense des lesbiennes, gays, transsexuels et bisexuels.

En Russie, au Belarus, en Ukraine, des pétitions avaient circulé pour protester contre la participation de Tom Neuwirth. Hier matin, le vice-Premier ministre russe, Dmitri Rogozine, a twitté que le palmarès de l’Eurovision  "donnait un aperçu aux partisans de l’intégration européenne de ce qui les attend en rejoignant l’Europe, à savoir une femme à barbe".

Sur le même sujet

Lire et commenter