Eurovision 2018 : dates, favoris, bizarreries...5 choses à savoir sur cet incontournable rendez-vous musical

DirectLCI
FOCUS - La finale de l'Eurovision 2018 se tiendra ce samedi 12 mai à Lisbonne, au Portugal. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la 63e édition de ce concours musical pas comme les autres.

Organisé depuis 1956, le "concours Eurovision de la Chanson" présente sa 63e édition ce samedi à Lisbonne. LCI vous rapporte quelques faits à retenir en vue de cet événement musical qui agite la planète entière.

Une compétition d'une semaine

Si la grande soirée de l'Eurovision se tient le 12 mai, le concours a débuté le 8 mai pour la majorité des pays participants, qui ne sont pas directement qualifiés pour la finale.  En dehors de l'Allemagne, de l'Espagne, de l'Italie, de La France, du Royaume-Uni  et du Portugal (en qualité de pays hôte), les 37 autres participants doivent concourir pour obtenir le droit de participer à la finale. Cette dernière, se déroulera  à l' "Altice Arena" de Lisbonne, anciennement appelé le "Pavillon Atlantique" et d'une capacité d’accueil de 20 000 places.

En vidéo

Eurovision 2017 : le Portugal l’emporte pour la première fois

Déjantée et "girl power", l’Israélienne est donnée favorite

Netta Barzilai est la grandissime favorite de cet Eurovision 2018.  Elle est annoncée gagnante d'après les bookmakers, avec une avance très confortable sur ses rivaux. 


Révélée par le télé-crochet "Rising star", l'artiste défend les couleurs d’Israël avec "Toy". Un morceau à l'esprit fun dont la pop décomplexée présente deux aspects : à la fois délirant avec les petits bruits étranges émis par son interprète (notamment celui de la poule), mais aussi très engagé en faveur de la cause féministe. Netta, âgée de 25 ans, est une sorte de "mutante", à mi-chemin entre les chanteuses Björk et Beth Ditto. 

Un binôme pour représenter la France

Ils vont tenter de succéder au sacre de Marie Myriam avec "L'oiseau et l'enfant", survenu il y a 41 ans déjà. En lice lors cette 63e édition du concours de l'Eurovision, les Français de "Madame Monsieur" vont interpréter "Mercy", chanson inspirée d'une histoire vraie : celle d’une petite fille née sur un bateau humanitaire alors que sa mère fuyait le Nigeria. 


Le duo de musiciens composé d’Émilie Satt (29 ans) et Jean-Karl Lucas (35 ans) partage la scène mais aussi une vie de couple depuis 2008. "Nous nous sommes rencontrés dans un bar du 18e arrondissement. Le lendemain, on écrivait des chansons ensemble. Ça fait 10 ans", a déclaré Emilie en janvier dernier, lors d'une conférence de presse organisée par le comité de concours musical. 


Ce  tandem est même annoncé à la deuxième place de la compétition selon l'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE), le plus grand fan club du concours. Mais il ne faut pas pour autant faire preuve de triomphalisme précipité. Et pour cause. Lors de sa version 2011, la France, avec le chanteur Amaury Vassili, était donnée favorite des parieurs. Et ce dernier avait finalement terminé en quinzième position du classement.

L'Australie participe au concours

De quoi tordre le coup à l’idée reçue comme quoi, pour participer au grand show musical, il faut être un pays européen. Depuis 2015,  un concurrent autant inédit que surprenant se joint à la compétition : l'Australie.


un choix étonnant puisque en théorie, seuls les pays membres de l'UER (Union Européenne de Radio-Télévision, la plus grande alliance de médias de service public) peuvent participer au concours. À ce titre, le Maroc, qui est membre de l'UER, a par exemple été candidat une fois, en 1977.


L’Australie n’est qu'un membre affilié, mais pour récompenser la fidélité des "Wallabies ", l'UER les a autorisé à concourir. Une expérience qui, au départ, ne devait être qu'un "one shot". Mais suite à l’enthousiasme général suscité par cette participation, notamment grâce à la performance de son candidat Guy Sebastien (5e au classement), les Australiens sont revenus en 2016 où ils ont frôlé la victoire. La chanteuse Dami Im avait terminé à la deuxième place...

Le plus grand événement musical de la planète

Avec plus de 200 millions de téléspectateurs dans le monde, l'Eurovision est le plus grand événement musical de la planète.

Il n'est donc pas tâche aisée d'y assister. Et pour cause. Les 500 premières places de la finale mises en vente le 30 novembre dernier se sont écoulées en l'espace de quelques minutes, alors que 33 000 personnes environ patientaient sur le site officiel afin de décrocher un précieux sésame.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter