Faire boire de l'alcool à des jeunes : Olivier Delacroix explique le projet de France 4

Faire boire de l'alcool à des jeunes : Olivier Delacroix explique le projet de France 4

TÉLÉ
DirectLCI
EXCLU METRONEWS - Olivier Delacroix sera aux commandes de l'émission sur les jeunes et l'alcool sur France 4 qui devrait s'intituler "Alcootest". En avant-première, le journaliste dévoile les détails du programme le plus attendu et controversé de la rentrée.

C'est l'émission dont tout le monde parle. France 4 diffusera prochainement un programme consistant à faire boire de l'alcool à des jeunes afin d'analyser les méfaits sur leur organisme. Si la polémique enfle, Olivier Delacroix, qui animera ce programme, se veut rassurant. "L'émission est plutôt maligne et bien faite. Je l'assume complètement. Je l'ai fait en toute réflexion. Il a fallu me donner des gages de sérieux, qui ont été remplis de A à Z par Réservoir Prod et France 4", déclare-t-il en exclusivité à metronews. 

"Il y a toujours ce postulat de faire consommer de l'alcool à des gens devant une caméra. Mais j'ai fait cette émission avec la promesse que le strict minimum d'alcool sera consommé par des jeunes gens. On a voulu montrer combien l'alcool agit déjà sur notre comportement, la mémoire, le cerveau, la mobilité, même avec des doses vraiment infimes. Ça a très bien marché. Le pari est plus que réussi", promet le journaliste.

"Cette émission n'aura rien de trash !"

Concernant le caractère tabou de cette expérience, ce dernier confie que l'émission a pour objectif de lutter contre l'alcoolémie des plus jeunes, le cœur de cible de France 4. "On ne fera pas avancer le bouchon sans proposer à un public jeune des codes qui sont les leurs. Il me semblait plutôt intelligent et moderne de recréer ces conditions de consommation avec des individus bien évidemment volontaires", explique-t-il, tout en assurant qu'aucun volontaire ne s'est retrouvé ivre mort au cours des tests réalisés sous l'égide de l'addictologue Philippe Batel.

Le programme, adapté d'un format norvégien, devrait ainsi s'intituler Alcootest. La version française sera cependant plus soft que son aîné baptisé Drunk (ndlr saoul en anglais). En tout cas, Olivier Delacroix insiste : "l'émission n'aura rien de trash !" Elle suivra d'ailleurs une mécanique bien précise.

"Il y aura un thème (l'alcool et la mémoire, l'alcool et le comportement, etc...). A chaque fois, un petit reportage sur des jeunes dans différents cadres de leur la vie de tous les jours (en after work, lors d'une fête le week-end) et en rapport avec le thème de l'émission sera diffusé", révèle Olivier Delacroix, qui proposera en plateau, et sans public, toute une série de tests. Les décryptages des résultats viendront clore ce magazine qui se veut informatif. Au total, cinq numéros seront proposés à partir du mois de septembre. 

Sur le même sujet

Lire et commenter