Faut-il regarder (ou pas) "Casse-tête chinois", sur Canal+

TÉLÉ
DirectLCI
CINÉMA – Avis aux nostalgiques. Canal+ diffuse ce mardi soir la suite de "L’Auberge Espagnole" et des "Poupées russes". Mais est-ce que le film en vaut la peine ?

Oui, parce qu'on a envie de savoir ce qu'il va se passer pour les héros de L'Auberge Espagnole
C'est le film qui a donné envie à tout le monde de partir en Erasmus. 11 ans après la sortie de L'Auberge espagnole, et 8 ans après celle des Poupées Russes, Cédric Klapisch clôt sa trilogie entamée en 2002. Mais quel destin a-t-il réservé à  Xavier, Isabelle ou encore Martine désormais à l'aube de la quarantaine ? Si la vie de Xavier est toujours aussi compliquée, celle de ses petits camarades n'est pas simple non plus. Pour notre plus grand plaisir !

Non, parce que le scénario est faiblard
Agé de 40 ans et père de famille, Xavier (Romain Duris) n'a pas vraiment changé. Si sa vie est toujours aussi compliquée, les choses s'aggravent lorsque Wendy, la mère de ses deux enfants, part s'installer à New York. Pour rester proche de ses petits, il décide de s'envoler pour la Big Apple, où il va devoir contracter un mariage blanc pour obtenir la nationalité américaine. Famille recomposée, homoparentalité, travail clandestin, immigration, Casse tête chinois brasse beaucoup de thèmes mais n'offre aucune surprise. Facile et prévisible, l'intrigue manque de peps pour nous séduire complètement.

Oui, parce qu'un peu de nostalgie, ça ne fait pas de mal
Même si ce Casse-tête chinois n'est pas à la hauteur des précédents volets, avouons que c'est quand même sympa de retrouver la joyeuse petite bande qui, malgré toutes les difficultés, aborde la quarantaine avec le sourire. C'est un peu comme se retrouver à dîner avec d'anciens amis du lycée : même si on n'a plus grand-chose en commun, ça fait toujours plaisir de parler du passé. Nostalgie, quand tu nous tiens...

Non, parce qu'on a plutôt envie d'aller voir Duris chez Ozon
Entre Cédric Klapisch et Romain Duris, c'est une histoire qui dure. Si Casse-tête chinois marque la septième collaboration entre le réalisateur et son acteur fétiche, on a plutôt envie de voir Romain Duris changer de registre. Ça tombe bien, le comédien est à l'affiche d'Une nouvelle amie, le dernier film de François Ozon , dans lequel il incarne un travesti. Romain Duris en femme : de quoi titiller notre curiosité.

Casse-tête chinois, mardi à 20 h 55 sur Canal+.

Sur le même sujet

Lire et commenter