Faux décès de Soizic Corne : Laurent Ruquier fait son mea culpa

TÉLÉ

REGRETS – Le présentateur de ''On n'est pas couché'', diffusé samedi soir sur France 2, s'est platement excusé pour avoir évoqué en rigolant la disparition de l'animatrice des ''Visiteurs du mercredi''.

L'heure était au mea culpa, samedi soir sur France 2, dans l'émission ''On n'est pas couché''. Laurent Ruquier s'est, en effet, platement excusé pour la séquence de la semaine dernière dans laquelle avait été évoquée la mort de Soizic Corne . Invité de l'émission à l'occasion de la sortie de son livre ''60 ans... et alors ?'', Patrick Sabatier avait déclaré que la jeune femme qui présentait avec lui les ''Visiteurs du mercredi'', programme pour enfants diffusé sur TF1 entre 1975 et 1981, était décédée. Face aux doutes émis par le chroniqueur Aymeric Caron, Laurent Ruquier avait conclu qu'elle était ''entre la vie et la mort'', provoquant des crises de rire.

Deux jours plus tard, dans une interview accordée à ''Télé 2 Semaines'', le frère de Soizic Corne , Denys Corne, avait fait part de sa colère. ''Ils auraient dû vérifier et couper la séquence au montage. Ils ont voulu faire du buzz'', avait-il déclaré. Il a également précisé que sa soeur âgée de 68 ans était dans un état de santé dramatique.

''Nos excuses sont les plus sincères''

Ce samedi, sous un déluge d'applaudissements puis de huées, Laurent Ruquier a annoncé qu'à la première place du Flop 10 de la semaine se trouvait : ''Aymeric Caron, Patrick Sabatier, Catherine Barma [co-productrice de l'émission, ndlr] et moi-même pour ce moment qui a choqué certains téléspectateurs.'' Le présentateur a précisé avoir eu des ''fous rires imbéciles et idiots que je regrette aujourd'hui'' et a également admis que la séquence aurait dû être coupée au montage.

''Nous présentons des excuses à sa famille. En aucun cas, il ne s'agissait d'une attaque personnelle. C'est le flou de la situation entre Aymeric Caron et Patrick Sabatier qui a provoqué ces fous rires. Ça aurait pu concerner n'importe qui. En aucun cas nous ne voulions la blesser elle ou sa famille. Nos excuses sont les plus sincères'', a conclu Laurent Ruquier.

Lire et commenter