Flavie Flament, sur RTL : "A la radio, je suis enfin à ma place"

Flavie Flament, sur RTL : "A la radio, je suis enfin à ma place"

INTERVIEW - Il y a une vie en dehors de la télé. La preuve avec Flavie Flament. Animatrice star de TF1, elle a claqué la porte de la chaîne il y a cinq ans pour rejoindre RTL où elle s'épanouit enfin. Son émission "On est fait pour s'entendre" est un succès : c'est l’émission la plus écoutée toutes radios confondues sur la tranche 15 heures-16 heures.

Après avoir débuté sur RTL avec un magazine culturel , vous êtes aux commandes d'On est fait pour s'entendre, depuis 2011. Quelle est la particularité de cette émission de témoignages ?
On est fait pour s'entendre est une émission audacieuse parce qu'elle redonne ses lettres de noblesses à la parole de l'anonyme. C'est une émission où les gens peuvent partager leurs expériences mais toujours dans la bienveillance. Et la bienveillance, c'est très subversif aujourd'hui. C'est un vivier d'échange et d'intelligence humaine : on s'interroge sur la sexualité des personnes handicapées, sur la fin de vie dans la dignité, le deuil périnatal... C'est l'émission des vrais gens.

C'est également un programme dans lequel vous relevez des défis.
Notre émission a évolué, et on fait preuve de plus d'audace en proposant une radio différente. En janvier, par exemple, nous avons fait la première émission de radio à l'attention des sourds . Notre initiative a été saluée par le CSA. Il y a trois ans, nous avions proposé un programme avec des bègues. Jeudi 19 et vendredi 20 février, nous allons encore plus loin en plongeant les auditeurs dans un hôpital, où nous avons suivi Rebecca, une jeune fille qui va donner son rein à son frère Benjamin. A travers les sons, nous allons permettre aux auditeurs d'avoir des images de ce qui se passe.

Vous semblez beaucoup plus épanouie depuis que vous êtes à la radio. Avez-vous trouvé votre place ?
Complètement. La radio, et RTL en particulier, correspondent à mes valeurs. La télévision, au contraire, m'avait éloignée de ce que j'étais. Aujourd'hui je suis enfin à ma place. J'aime la proximité qu'offre la radio. C'est un média qui ne supporte pas l'imposture, et encore moins notre émission car elle est faite avec le concours des auditeurs. Après 15 ans de télévision, on m'a enfin donné à conduire l'engin que j'attendais.

"Je ne suis plus dans le rejet de la télé"

Regardez-vous encore la télé ?
Pas beaucoup. Déjà à l'époque je ne le regardais pas tellement. J'étais particulière parce que je me fichais aussi des audiences. Mais au fond j'aime bien la télé parce que c'est mon premier métier et qu'il y a quand même pas mal de choses à faire.

NT1 va relancer Vis ma vie, que vous avez présenté sur TF1. Avez-vous été contactée ?
Non, mais même si on me le proposait, je refuserais. Ça fait 5 ans que j'ai quitté TF1 par conviction, et je n'ai pas envie de refaire la même chose. Si je fais à nouveau de la télé, c'est pour un projet cohérent avec ce que je suis aujourd'hui. Mais je ne suis plus dans le rejet de la télé, comme j'ai pu l'être pendant quelques années, car j'ai retrouvé le plaisir du travail et le luxe de la liberté avec RTL.

Vous avez écrit un premier livre, Les Chardons en 2011, sur la violence faite aux femmes. Où en est votre deuxième roman ?
C'est en préparation chez Lattès et ce sera pour l'année prochaine. C'est difficilement pitchable, mais je le ferai au moment de la sortie. Ça reste dans le même univers que Les Chardons. En revanche au printemps j'ai un livre pour enfant qui sort. Ça s'appelle Lulu la mouette. C'est une histoire un peu rock'n'roll que je me suis éclatée à écrire.

Que ce soit dans vos livres ou dans votre émission, vous semblez attirée par les histoires fortes, voire difficiles. Avez-vous un côté sombre ?
Je suis comme tout le monde, j'ai des expériences de vie. Parfois un sourire reste la plus grande des politesses. Et faire des choses légères aide à tenir debout. Vous savez, il faut toujours se méfier des apparences. Ce n'est pas parce qu'on est un personnage public qu'on doit forcément tout partager.

On est fait pour s'entendre, du lundi au vendredi de 15 heures à 16 heures sur RTL.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 222 décès en 24h, forte baisse du nombre de personnes hospitalisées

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

EN DIRECT - Procès Lelandais : le père et la mère d'Arthur Noyer face à celui qui a tué leur fils

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.