France 2 : Le 20 Heures interrompu par des intermittents

France 2 : Le 20 Heures interrompu par des intermittents

CONFLIT - David Pujadas n'a pas pu poursuivre son JT. Ce mardi soir, le plateau du journal de 20h de France 2 a été envahi par des intermittents. La chaine a préféré interrompre la diffusion de son journal.

Les téléspectateurs du JT de France 2 ont eu une drôle de surprise. Ce mardi soir vers 20h15, le plateau du journal a été envahi par des intermittents. Dépassé par les événements, David Pujadas a préféré rendre l'antenne. Pour le moment, les revendications des occupants n'ont pas été dévoilées.

 Une deuxième occupation

"Petit souci vous vous en rendez compte avec cette occupation du plateau. Nous rendons l'antenne. Nous ne pouvons pas faire ce journal bien sûr", a déclaré le journaliste, entouré d'individus portant des pancartes, après la diffusion d'un reportage. France 2 a finalement diffusé des bandes annonces et des programmes courts jusqu'au prime time. 

Selon le blog de Jean-Marc Morandini , ce n'est pas la première fois que le plateau de David Pujadas est occupé par des intermittents. Le 2 avril dernier, il avait déjà été envahi, mais avant le direct de 20h. "Ces salariés répondaient alors au préavis de grève déposé par la SNJ, CFDT, CGT, CGC et FO pour protester contre la fermeture de la rédaction de l'AITV spécialisé dans la couverture de l'actualité Africaine et du service du sous-titrage de France", a précisé le média.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.