Gilbert Rozon, de "La France a un incroyable talent" : "Cette année j'ai décidé d'être un monument d'amour"

Gilbert Rozon, de "La France a un incroyable talent" : "Cette année j'ai décidé d'être un monument d'amour"

INTERVIEW - C'est le juré le plus redouté de l'émission. Gilbert Rozon est de retour pour la 10e saison de "La France a un incroyable talent", qui démarrera le 20 octobre sur M6. Le créateur du festival Juste pour rire nous dit tout sur cette nouvelle saison qui s'annonce alléchante.

Vous avez rempilé pour une 10e saison de "La France a un incroyable talent". Ne ressentez-vous pas un peu de lassitude ?
Non, c'est même la saison la plus excitante que j'ai vécue. Je n'ai jamais autant ri. Tout d'abord parce que le casting était au rendez-vous, ce qui n'était pas le cas l'année dernière. Mais surtout, il s'est vraiment passé quelque chose avec Hélène Ségara, Kamel Ouali et Eric Antoine, les nouveaux membres du jury. Nous sommes réellement complices cette année. On ne fait pas semblant. D'ailleurs on a tellement déconné que je ne sais pas ce qu'ils vont garder au montage car il y a trop de matière !

Il paraît que M6 vous a envoyés en week-end d'intégration pour apprendre à vous connaître tous les 4 ?
Oui, et ils nous ont bien reçus ! Cette année, M6 et Freemantle ont eu la bonne idée de nous offrir des super vacances. Ils nous ont envoyés dans un Relais château à Giverny, on a fait un tour en montgolfière, on a mangé dans des super restaurants. On était comme des gamins. On s'est tellement amusés que je me suis dit que c'était bon signe pour la suite.

Il n'y avait pas cette complicité-là dans le jury les saisons précédentes ?
J'ai déjà eu cette osmose avec Dave, mais jamais avec autant d'intensité parce que là, on est quatre. L'année dernière c'était de bons compagnons, même si j'ai eu un accrochage avec Lorie car elle n'a pas apprécié que je la taquine sur un sujet. Elle l'a pris trop personnellement.

A LIRE AUSSI >> Découvrez le jury de la saison 10 de "La France a un incroyable talent"

Avec un jury pareil, vous allez voler la vedettes aux candidats, non ?
Non parce que les candidats sont toujours au centre. Cette année, la production est même partie sur les routes de France à la recherche de talents. Mais évidemment on a un rôle à jouer, on doit mettre des mots sur ce que ressent le public. On se prépare beaucoup avant l'émission, comme pour un spectacle. Une année, j'ai même lu tous les dictionnaires de cuisines parce que je voulais utiliser des métaphores culinaires pour parler aux candidats. On ne peut pas dire à chaque fois "Votre numéro est remarquable".

Avec le temps, êtes-vous devenu plus indulgent ?
Moi je ne me trouve jamais assez sévère. Je n'ai pas peur de dire les choses et j'essaie de rester honnête. Mais cette année j'ai décidé d'être un monument d'amour. Ça fait 9 ans que j'insulte le public. Je ne voulais pas finir par devenir une caricature de moi-même.

Êtes-vous conscient de faire peur aux candidats ?
Oui parce que tout le monde me le répète. Le plus drôle, c'est quand je suis dans la rue, j'entends des gens dire à leurs enfants "Tiens, c'est le monsieur qui est méchant !". "Pas du tout je suis bien pire que ça dans la vie", je leur réponds. Mais au fond, c'est ce qu'on attend de moi. On aime bien me détester, ça fait partie du job.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.