"Grey’s Anatomy" : après son départ, la comédienne Sara Ramirez a fait un émouvant coming-out

TÉLÉ
DirectLCI
ZOOM – Avec la fin de la saison 12 de "Grey's Anatomy", les téléspectateurs de TF1 ont assisté mercredi soir au départ de la comédienne Sara Ramirez, qui interprétait depuis dix ans le docteur Callie Torres. L’occasion pour la belle latino de se détacher (un peu) d’un personnage qui lui colle à la peau.

Ses rondeurs ont fait craquer plus d’un fan de Grey’s Anatomy. Depuis la saison 2, en 2006, la comédienne mexicaine Sara Ramirez interprétait Callie Torres, chirurgienne orthopédique qui après s’être mariée avec son collègue, George O’Malley, va découvrir sa bisexualité et roucouler successivement avec le docteur Eric Hahn et le docteur Arizona Robbins. Séparée de cette dernière, elle aura une petite fille Sofia avec le beau Mark… avant de retrouver son ex-compagne. Puis de s’en séparer de nouveau lors de la saison 11. 


A l’issue de la 12e, dont le dernier épisode a été diffusé mercredi soir sur TF1, Callie quitte le Grey Sloan Memorial de Seattle pour s’installer à New York avec Penny, sa nouvelle compagne, mais aussi la petite Sofia dont Arizona a finalement consenti à lui laisser la garde. Si longtemps les téléspectateurs ont pensé qu'il s'agissait d'une pure fiction, la vraie vie de Sara Ramirez ressemblait en réalité beaucoup à celle de Sara.

Femme, d'origine multi-ethnique, femme de couleur, bisexuelle, queer, irlando-mexicaine... toutes ces choses font aussi partie de ma vieSara Ramirez

Quelques mois après son départ de la série, en mai 2016 aux Etats-Unis, elle révélait en effet au grand public sa bisexualité, quatre ans après son mariage avec Ryan Debolt, son compagnon de longue date. Le 8 octobre dernier, lors d’un événement organisé par l’association True Colors Fun, co-fondée par la chaneuse Cindy Lauper qui vient en aide aux gays, lesbiens et bisexuels, la comédienne prenait la parole, émue  : 

"Tant de jeunes qui sont sans-abri sont des jeunes dont les vies comportent différents chemins qui se croisent : que ce soit en raison de leur genre, de leur identité, leur ethnie, classe, sexualité, religion, nationalité... Et toutes ces choses font aussi partie de ma vie : femme, d'origine multi-ethnique, femme de couleur, bisexuelle, queer, irlando-mexicaine, immigrée et élevée par des familles dont les racines catholiques sont très ancrées. Je suis profondément investie dans ces projets qui permettent aux voix de la jeunesse d'être entendues et soutiennent les jeunes afin qu'ils puissent s'épanouir."


Si cette annonce n’est pas liée à son départ du programme phare, il l’empêchera (peut-être) d’y revenir comme d’autres avant elle. Militante active du mouvement LGBT, la comédienne âgée de 41 ans s’est fâchée en février dernier avec la chaîne ABC après la diffusion d’un épisode de la sitcom The Real O’Neals, dans lequel un personnage - ouvertement homosexuel - insinuait que la bisexualité était "pire" que les "pieds palmés" et les "problèmes d’argent", relayant sur Twitter une pétition contre les discriminations dont sont victimes les bisexuels dans les médias.

J'aime cette femme et je suis prête à tout pour elleShonda Rhimes, la créatrice de "Grey's Anatomy"

Du côté de Shonda Rhimes, la créatrice de la série, la porte reste en tout cas ouverte. "J'étais très contente qu'on ait réalisé cette fin et qu'on ait pu lui accorder la pause qu'elle souhaitait. Parce que j'aime cette femme et je suis prête à tout pour elle. Tout s'est déroulé à merveille", confiait-elle l’an dernier à US Weekly. Encore nominée l’an dernier lors des People’s Choice Awards dans la catégorie meilleure actrice dramatique, Sara Ramirez restera, quoi qu’il arrive, l’un des personnages préférés des fans de Grey’s Anatomy, comme le prouvent les nombreux messages publiés mercredi soir sur Twitter : 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter