"Grey's Anatomy" : la saison 13 va explorer les violences domestiques

"Grey's Anatomy" : la saison 13 va explorer les violences domestiques

SUJET SENSIBLE - La saison 13 de "Grey's Anatomy" va légèrement s'assombrir. Dans une interview pour le site Entertainment Weekly, Shonda Rhymes, créatrice et showrunneuse de la série, annonce que les violences conjugales seront explorées à travers le personnage de Jo (Camilla Luddington).

"Je ne pense pas que je me suis déjà dit 'Oh, nous allons parler des violences conjugales'" confie Shonda Rhymes à Entertainment Weekly ce vendredi 9 septembre. Pourtant, la saison 13 de Grey's Anatomy va bel et bien aller dans cette direction. C'est à travers le personnage de Jon (incarnée par Camilla Luddington) que le sujet sera traité, à la suite des conséquence des événements de la saison précédente. Dans le dernier épisode, on apprend notamment qu'elle refuse la proposition en mariage d'Alex Karev parce qu'elle est déjà mariée... Mais fuyant un mari violent.

Un passé qui va revenir la hanter, et chambouler le quotidien de Karev par la même occasion. Le premier épisode de la saison 13, qui arrive le 22 septembre, s'intéressera notamment aux conséquences des coups de ce dernier portés à DeLuca (Giacomo Gianniotti). "J'ai senti que c'était le moment de parler de l'histoire de Jo, raconte Shonda Rhymes. Et je sentais que c'était aussi le moment par rapport à Alex, de voir comment il évolue et comment il se définit en tant que personne".

Des personnages liés par une personnalité commune

Et Shonda Rhymes précise bien que c'était le bon moment parce que ces deux personnages sont similaires, et qu'il est intéressant de les voir évoluer en même temps. Une opinion que partage l'acteur Justin Chambers : "Ils sont liés par leur passé. Et laisser de côté ce passé, c'est mettre à part une grosse pièce de son puzzle. Donc je pense que mon personnage va se sentir vraiment trahi" assure-t-il au site américain. Malgré de nombreux départs et arrivées de nouveaux personnages, Shonda Rhymes continuer d'écrire l'histoire de ces personnes présentes depuis le début de la série.

"Depuis des années on se demande avec l'équipe de scénaristes si c'est le bon moment pour parler de tel ou tel sujet. Et pour Alex, et Jo, comme je l'ai dit, on a senti que c'était le moment idéal. On tente toujours de réinventer nos personnages. Et j'aime ça chez Jo, c'est une survivante", ajoutant "la façon dont sont traitées les femmes est problématique, et c'était intéressant de traiter le sujet du point de vue d'une personne qui a subi ces violences".

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

    EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

    EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

    "Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

    Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.