"Homeland", saison 3, épisode 11 : Brody est-il condamné ?

"Homeland", saison 3, épisode 11 : Brody est-il condamné ?

DirectLCI
ATTENTION SPOILER – A deux épisodes de la fin, le sort du sergent Brody, incarné par Damian Lewis, n'a jamais paru aussi incertain. Les scénaristes de "Homeland" vont-ils oser le tuer lors du grand final de la saison 3 ? Le showrunner Alex Gansa entretient le suspense.

Si vous avez raté le début de la saison 3 de Homeland, ne lisez pas la suite. C'est un ordre. Les autres, vous pouvez rester. C'est bon ? Ok. Vous ne verrez donc aucun inconvénient à discuter de l'avenir d'un personnage majeur de la série, le sergent Nick Brody, revenu de l'enfer de la dope à la faveur d'un traitement de choc. Hormis l'épisode 3, où on le retrouvait cloîtré dans une tour infâme à Caracas, l'anti-héros de Homeland avait totalement disparu de l'intrigue. Jusqu'à ce que Saul Berenson, ce vieux farceur, ne vienne le rechercher dans sa cachette lors de l'épisode 8.

De nouveau d'aplomb, après avoir passé l'épisode 9 à purger son corps – et son esprit - Brody fait désormais partie du plan de l'éphémère patron de la CIA pour renverser le pouvoir à Téhéran, avec l'aide de Majid Javadi. Palpitant, l'épisode 10 était entièrement consacré à sa tentative réussie pour s'introduire en Iran. Filmé en mode commando, à la manière de l'assaut final de Zero Dark Thirty, ce morceau de bravoure tranchait avec le côté très bavard de cette saison, pas toujours très vraisemblable.

Brody, l'homme qui survit sans cesse

Reste maintenant à savoir si Brody va aller au bout de sa mission. Et s'il ne va pas y laisser la vie. Car s'il a confiance en Carrie – laquelle porte son enfant - pour venir le chercher, le soldat martyre est désormais une bombe à retardement entre les mains des scénaristes de la série. Dans une interview accordée à Entertainement Weekly, le showrunner Alex Gansa confirme qu'il n'aura aucun scrupule à faire mourir le personnage. Il s'agirait même d'une hypothèse de travail... depuis la saison 1.

La chaîne Showtime, qui diffuse la série aux Etats-Unis "nous a fait comprendre qu'elle voulait garder Brody vivant à l'époque. Mais depuis, elle est tout à fait ouverte à l'idée qu'il aurait pu mourir l'année dernière, cette année, ou l'année prochaine. La question est de savoir quand ce sera le bon moment, quand son histoire sera arrivée à expiration". A ce titre, les nombreux épisodes sans Brody lors de cette saison 3 sont peut-être indicatifs de la volonté des scénaristes de prolonger Homeland en se focalisant sur les personnages de Carrie Mathison et Saul Berenson.

La grossesse de Carrie en question

Quoi qu'il arrive à Brody en Iran, sa présence imprégnera la suite de l'intrigue puisque Carrie porte son enfant. A ce titre, Gansa semble s'amuser des analyses des fans, très divisés à ce sujet. "Jusqu'à la 14e semaine, elle ne réalisait pas vraiment qu'elle était enceinte", observe le créateur de la série. "A ce stade, il devient plus difficile de mettre un terme à la grossesse. Sans parler du fait que l'homme qu'elle aime est dans la nature et en danger".

"Certains pensent qu'elle est carriériste et qu'elle ne saurait pas quoi faire d'un enfant", poursuit Alex Gansa. Mais pour moi c'est une question ouverte. Attendons que les deux derniers épisodes se terminent car la grossesse de Carrie y joue un rôle". Rappelons que forte de d'audiences à la hausse, en dépit des critiques, Homeland a été renouvelée pour une saison 4, qui devrait être tournée l'été prochain. Avec ou sans Brody. That is the question...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter