"Homeland", saison 5, épisode 2 : un premier coup de théâtre

TÉLÉ

ATTENTION SPOILERS – Comme on pouvait s'y attendre, les choses se compliquent pour Carrie Mathison. Alors qu'elle tente de tourner la page de la CIA, l'ancienne recrue se retrouve prise dans un imbroglio dont elle n'imagine pas encore l'ampleur.

Le moment tant redouté est arrivé. Alors qu'elle redoutait ce voyage en "zone de guerre", Carrie Mathison (Claire Danes) et son employeur Otto Düring (Sebastian Koch) arrivent au Liban pour visiter un camp de réfugiés. Si la jeune femme a obtenu du Hezbollah l'assurance que son boss serait en sécurité, elle n'est pas vraiment rassurée. Et elle a toutes les raisons du monde de se méfier, tant la situation est tendue.

Pendant ce temps à Berlin, les services secrets allemands et la CIA font ce qu'ils peuvent pour réparer les dégâts causés pas la fuite des documents confidentiels. Pire, Laura Sutton (Sarah Sokolovic), la journaliste par qui le scandale est arrivé, a bien l'intention de divulguer d'autres informations compromettantes. Alors qu'elle s'apprête à rencontrer son informateur, elle est arrêtée par les services secrets allemands qui veulent savoir qui est sa source. La jeune femme ne lâche rien et finit par se faire libérer par son avocat, qui n'est autre que le fiancé de Carrie.

A LIRE AUSSI >> Homeland, saison 5, épisode 1 : Carrie rattrapée par son passé

Alors que Quinn continue de jouer les hitman pour le compte de la CIA (il a éliminé sans difficulté une femme qui recrute de jeunes allemandes paumées pour le compte de l'Etat Islamique), Allison (Miranda Otto) apprend par Saul (Mandie Pantinkin) que la CIA a décidé de la sacrifier pour calmer la fureur des services secrets allemands. Déçue que celui-ci ne la soutienne pas, elle suggère à Dar Adal (Murray Abraham) qu'il leur offre plutôt la tête de l'ancien mentor de Carrie.

Au Liban, le grand jour est arrivé : Carrie et Otto Duringer se rendent dans le camp d'Alladia. Ravi d'annoncer à la presse qu'il a fait un chèque de 10 millions de dollars pour aider les réfugiés, le milliardaire philanthrope décide de s'offrir un petit bain de foule, malgré les mises en garde de Carrie. La situation dégénère lorsqu'un type armé d'une grenade déboule sur eux. Alors qu'elle parvient à sauver Duringer in extremis grâce à ses anciens réflexes, Carrie annonce à son boss qu'elle ne rentre pas avec lui à Berlin. Elle veut rester au Liban pour découvrir qui a voulu la peau de l'homme d'affaires. Mais, coup de théâtre : Carrie apprend avec stupéfaction que ce n'était pas Otto qui était dans le viseur des assaillants, mais elle-même ! Pendant qu'elle digère la nouvelle avec difficulté, Quinn découvre le nom de sa prochaine cible : une certaine Mathison...

Après un premier épisode qui redistribuait les cartes, et mettait les pions en place, la cinquième saison de Homeland a véritablement démarré avec ce deuxième opus dans lequel Carrie découvre que la CIA veut sa peau. Mais qui a bien pu réclamer la tête de l'ex-agent ? Est-ce Saul, qui a définitivement décidé de tourner la page avec son ancienne protégée ? Ou est-ce quelqu’un d’autre qui est persuadé que Carrie représente un danger pour l'Agence ? Une chose est sûre : Carrie est de retour dans la course.

A LIRE AUSSI >>  "Homeland est raciste" : la série américaine taguée en arabe à son insu !

Homeland, tous les mardis à 22 h 15 sur Canal+ Série.

Lire et commenter