"House of Cards" sur Canal Plus : comment Netflix révolutionne le business des séries

"House of Cards" sur Canal Plus : comment Netflix révolutionne le business des séries

DirectLCI
EVENEMENT – La diffusion de "House of Cards", jeudi 29 août sur Canal +, met en lumière la plateforme de vidéo à la demande Netflix. Ce nouveau modèle très prisé aux Etats-Unis commence à bouleverser la façon dont on produit et diffuse les séries télévisées.

Jeudi 29 août, Canal + diffuse le pilote de la série House of Cards, avec Kevin Spacey. Outre le fait que la série s'annonce comme un excellent thriller politique, elle a la particularité d'avoir été distribuée par Netflix. Aux Etats-Unis, cette plateforme américaine de vidéo à la demande est leader sur la location de films et séries en DVD et en streaming. Elle propose notamment des séries en intégralité, bouleversant ainsi les codes traditionnels.

Plus de pilote et des séries diffusées en bloc

Kevin Spacey lui-même a prôné à Edimbourg l'utilité de Netflix, qui propose déjà House of Cards dans son entier. Pour lui, il n'y aura bientôt plus de différence entre films et séries télé pour le spectateur : ce ne sont que des termes pour les "agents, managers et avocats qui les utilisent pour signer des contrats". Le spectateur veut seulement regarder des histoires, et "doit pouvoir choisir celles de son choix au moment de son choix".

Spacey refuse la dictature du pilote, où personnages et intrigues doivent être présentés et faire leurs preuves en moins d'une heure pour convaincre les producteurs. Le succès de House of Cards confirme ses propos. Lui et David Fincher, co-producteur de la série, se sont dirigés vers Netflix parce qu'ils voulaient éviter l'examen de passage et avoir le temps de développer l'histoire à leur rythme. Bien leur en a pris.

Pas de Netflix en France avant 2014

Autre exemple : Orange is the new black, une comédie sur le quotidien d'une prison pour femmes. Quand sa créatrice, Jenji Kohan, a présenté son projet à Netflix, la plateforme lui a commandé 13 épisodes d'un coup.

Netflix est disponible dans les pays anglo-saxons et en Scandinavie, et bientôt aux Pays-Bas. En France, ce ne sera pas avant 2014 au moins : son modèle fait peur aux acteurs du marché, qui craignent un bouleversement de la chronologie des médias. De plus, la VOD ne représente que 15 % du marché de la vidéo en France.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet