"Intelligence" : 3 bonnes raisons de ne pas regarder la série avec Josh Holloway

"Intelligence" : 3 bonnes raisons de ne pas regarder la série avec Josh Holloway

TÉLÉ
DirectLCI
FLOP - M6 diffuse ce soir les cinq premiers épisodes de la série américaine Intelligence, avec Josh Holloway, l'ex-rescapé de Lost. Metronews vous donne trois bonnes raisons... De ne pas regarder la série.

La série américaine Intelligence débarque ce soir sur M6 avec pas moins de cinq épisodes - le dernier étant diffusé à 0h20 - et promet une grosse dose d'action avec en tête d'affiche Josh Holloway, l'ex Sawyer de Lost. L'acteur incarne Gabriel Vaughn, un agent spécial doté d'une puce électronique intégrée dans son cerveau qui lui permet de trouver en quelques secondes n'importe quelle information dont il a besoin. Dans ses missions pour le gouvernement il est aidé de Lilian Strand (Marg Helgenberger, ex-Les Experts) sa supérieure, et sa coéquipière Riley Neal (Meghan Ory). En programmant une sacrée dose dès le premier soir, M6 semble vouloir bazarder la série et metronews vous donne trois raisons de ne pas la regarder.

Parce qu'elle a été annulée après seulement 13 épisodes
Lancée le 7 janvier 2014 aux Etats-Unis sur la chaîne CBS, Intelligence n'est pas restée très longtemps sur le petit écran. Après 13 petits épisodes et une audience moyenne de 6,85 millions, la série a été annulée quelques semaines après la diffusion du dernier épisode. Pire, elle a obtenu un taux de 1,3% sur les 18 - 49 ans, cible privilégiée des annonceurs. Des scores ridicules qui ont scellé le destin de la série, surtout sur une chaîne qui accumule les meilleures audiences de la télévision américaine.

Parce qu'on a un (gros) sentiment de déjà vu
Josh Holloway joue un espion doté d'un ordinateur dans la tête qui lui permet d'avoir accès à de nombreuses informations, ça ne vous rappelle rien ? Si vous pensez à Chuck, vous avez raison. La série de NBC l'a déjà fait, et bien mieux. C'était plus fun et surtout plus attachant. Intelligence n'offre rien d'original, et le manque d'alchimie entre les différents personnages se fait sentir. N'est pas Chuck, ou Alias, qui veut.

Parce que la saison 4 de Homeland commence sur Canal +
Ne vous embêtez pas avec Intelligence et zappez plutôt sur Canal + qui débute la diffusion de l'excellente saison 4 de Homeland . Différente des précédentes, elle prend un virage séduisant vers le thriller nerveux et politique. Carrie (Claire Danes) se retrouve au Pakistan pour traquer un dangereux terroriste avec l'aide de Quinn (Rupert Friend). Une écriture bien plus intelligente et passionnante que la série proposée par M6.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter