Jean-Marc Morandini condamné à payer 5000 euros à Matthieu Delormeau pour atteinte à la vie privée

Jean-Marc Morandini condamné à payer 5000 euros à Matthieu Delormeau pour atteinte à la vie privée

PUNI – Jean-Marc Morandini va devoir verser 5000 euros de dommages et intérêts à Matthieu Delormeau pour atteinte à la vie privée. L'ancien animateur d'Europe 1 était également poursuivi par le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" pour "diffamation".

Première condamnation pour Jean-Marc Morandini. Alors qu’on apprenait ce mercredi que le parquet avait décidé de classer sans suite l'enquête pour "harcèlement sexuel" et "travail dissimulé" concernant l’affaire des castings controversés de la web-série Les Faucons produite par Morandini, l'animateur vient d'être condamné par le tribunal de Grande Instance de Paris à verser 5000 euros de dommages et intérêts à Matthieu Delormeau, pour "atteinte à la vie privée". 

Toute l'info sur

L'affaire Morandini

Règlements de compte entre animateurs

Toujours mis en examen dans une autre affaire, pour "corruption de mineurs aggravée", l'ex-présentateur d'Europe 1  est également condamné à rembourser 1500 euros de frais d'avocat. Cette condamnation fait suite à la conférence de presse donnée par Morandini le 19 juillet dernier pour se défendre dans l'affaire des castings douteux organisés par l'intéressé pour Les Faucons

Pour se défendre devant la presse, il avait à l'époque accusé Marc-Olivier Fogiel et Matthieu Delormeau d'avoir monté un complot pour le faire tomber. Fogiel et Delormeau avaient attaqué leur collègue pour "diffamation" et "atteinte à la vie privée.

En vidéo

Le fiasco Morandini sur Itélé

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.