Jean-Marc Morandini évoque la fin de "Face à France"

Jean-Marc Morandini évoque la fin de "Face à France"

DirectLCI
RÉACTION – Le présentateur est revenu sur la déprogrammation de son émission annoncée vendredi par NRJ12 en raison de "l'actualité dramatique".

Le virage n'était pas négociable. Interrogé par Le Parisien, Jean-Marc Morandini est revenu sur l'arrêt définitif de son émission "Face à France" sur NRJ12. La chaîne de la TNT a annoncé vendredi dernier que le programme était annulé ''compte tenu de la persistance d'une actualité particulièrement dramatique". Les deux derniers numéros avaient également été déprogrammés, une décision qui avait choqué Jean-Marc Morandini. Le présentateur avait alors déclaré ne pas comprendre pourquoi le patron du groupe NRJ, Jean-Paul Baudecroux, ne souhaitait pas évoquer les attentats sur NRJ12.

A la présentation de "Crimes"

''NRJ12 est en train de bouger et n'a plus envie de faire d'actualité. La chaîne m'a proposé de faire évoluer l'émission vers plus de divertissement, mais ce n'est pas le concept de départ'', a expliqué Jean-Marc Morandini au Parisien. Lancée le 20 octobre dernier, "Face à France" permettait à trois invités – du monde politique, artistique, sportif... – de répondre tour à tour aux questions du public censé constituer un panel de Français.

''Après les attentats, j'ai dit que je n'étais pas d'accord avec les déprogrammations. Nous avions prévu une séquence avec des humoristes sur comment continuer à rire, d'autres sur la mobilisation (…) On restait dans une émission qui prenait l'avis des gens'', a poursuivi Jean-Marc Morandini qui a précisé être toujours sous contrat avec la chaîne jusqu'en juillet prochain. Il continuera donc à présenter chaque semaine "Crimes", une émission dans laquelle il revient sur des faits divers.

A LIRE AUSSI
>> NRJ 12 déprogramme définitivement l'émission "Face à France"

Sur le même sujet

Lire et commenter