Jean-Pierre Pernaut de retour au 13h de TF1 ? Encore un peu de patience...

Jean-Pierre Pernaut de retour au 13h de TF1 ? Encore un peu de patience...

BOBO - Il devait être absent une semaine du 13h de TF1. Finalement Jean-Pierre Pernaut prolonge sa convalescence, après son opération en urgence début octobre. Jacques Legros assurera donc l'intérim quelques jours de plus. Ce qui ne l'empêche pas de donner des nouvelles via les réseaux sociaux.

Le 13h sans Jean-Pierre Pernaut ? Les téléspectateurs de TF1 vont devoir s'y faire encore quelques jours. Début octobre, le présentateur était victime d'une rupture d'un ligament, nécessitant son opération d'urgence. D'après les informations de RTL, sa jambe devait être immobilisée pendant un mois par une attelle et une rééducation de six semaines était à prévoir pour le journaliste star. Si son retour était prévu, ce lundi, il a finalement été repoussé à une date ultérieure.

Jacques Legros poursuit l'intérim

Comme la semaine dernière, c'est donc Jacques Legros, son joker, qui assure l'intérim. "Jean-Pierre Pernaut poursuit sa convalescence et nous lui souhaitons un bon rétablissement !", a tweeté la chaîne.  

L'intéressé, de son côté, ne s'est pas déconnecté de l'actu pour autant. Après un message de remerciement aux téléspectateurs, il a régulièrement tweeté ces derniers jours. Pour saluer les bonnes audiences de son remplaçant et de Gilles Bouleau, au 20h en semaine, et Anne-Claire Coudray le week-end.  

Mais aussi pour encourager sa compagne, Nathalie Marquay, actuellement en tournée dans toute la France avec la pièce "Piège à Matignon" qu'ils ont écrit ensemble. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique majoritaire en France avec près de 60% des infections

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Vaccination : les pharmaciens entrent dans la danse, mais dans quelles conditions ?

Lire et commenter