Jean-Yves Lafesse n'assume pas tous ses gags passés

Jean-Yves Lafesse n'assume pas tous ses gags passés
TÉLÉ

CONFIDENCES – Sur France Info, dans ''Tout et son contraire'', L'humoriste, maître es canular téléphonique, est revenu sur ses gags passés et sa notoriété parfois dérangeante. Au micro de Philippe Vandel, cet ''athée mystique'', comme il se définit, a également confirmé qu'il aimerait présenter ''Le Jour du Seigneur''.

Petit doigt en guise de micro, Jean-Yves Lafesse s'est fait connaître du grand public grâce à ses caméras cachées et à ses canulars téléphoniques. Agé de 58 ans, l'humoriste s'apprête désormais à monter pour la première fois sur scène pour un spectacle donné au théâtre parisien des Deux ânes. Dans ce one-man-show, il se glisse dans la robe de Germaine Ledoux, une vieille dame très portée sur le sexe. A cette occasion, Philippe Vandel l'a invité dans son émission ''Tout et son contraire'', diffusée ce lundi sur France Info.

Interrogé sur sa carrière passée, il a notamment confessé quelques regrets. ''Il y a des gens qui assument tout ce qu'ils ont fait dans la vie, moi pas complètement. Si c'était à refaire, je ne suis pas certain que je referai Carbone 14, en tout cas pas de cette manière-là'', a-t-il déclaré. Carbone 14 c'est la radio déjantée qui a fait connaître dans les années 1980 Jean-Yves Lafesse, qui officiait alors sous le pseudo Robert Lehaineux.

''Les religions patinent dans le yaourt''

Mais la reconnaissance du grand public, il raconte ne pas l'avoir vraiment appréciée. ''La notoriété, je ne l'ai jamais cherchée. Au contraire, plus j'avais de notoriété, moins je pouvais travailler. Plus on me voyait, plus j'étais grillé. Je suis quelqu'un de tout à fait normal, qui va acheter son PQ dans les supermarchés. La jet set ce n'est pas mon truc. Année après année, mon champ du possible c'est réduit à cause de cette notoriété'', a-t-il raconté.

Quant à savoir s'il aimerait vraiment présenter ''Le Jour du seigneur'', comme il l'avait déjà dit en interview, et bien, la réponse est oui. Mais pourquoi ? ''Aujourd'hui, toutes les religions patinent dans le yaourt'', a avancé celui qui se définit comme un ''athée mystique''. ''Très jeune, j'ai ressenti des choses très importantes, qui me font penser qu'il y a des forces très importantes toujours en mouvement. Pour le moment ce n'est pas possible que l'homme interprète ça. On verra ce que la science sera capable de faire plus tard. Mais je trouve ça d'un grotesque achevé que de vouloir codifier cette puissance'', a conclu l'humoriste qui, pour une fois, ne blaguait pas.

A LIRE AUSSI >> Agression sexuelle dans un sketch : que risque Rémi Gaillard ?
 

Lire et commenter