Julie Gayet est-elle la prochaine Super Nanny ?

Julie Gayet est-elle la prochaine Super Nanny ?

DirectLCI
CURIEUX – A l'occasion de la diffusion le 14 mai du téléfilm "Ça va passer, mais quand ?", la comédienne Julie Gayet évoque l'éducation de ses deux enfants, aujourd'hui âgés de 13 et 15 ans, dans plusieurs interviews accordées à la presse télé. Pas un mot sur François H. Mais quelques conseils à méditer.

Julie Gayet redevient actrice. Le 14 mai, France 2 diffusera Ça va passer, mais quand ?, un téléfilm dans laquelle la jeune femme joue une mère de famille, confronté avec son mari, incarné par Stéphane Freiss, à la crise d'adolescence de leur fille, Paola. L'occasion de parler de ses propres ados à elles, Tadéo et Ezéchiel, nés de son mariage avec Santiago Amigorena. La fameuse crise ? "A 13 et 15 ans, ils sont effectivement en plein dedans, avoue Julie Gayet dans TV Grandes Chaînes. "Mais ils restent loin du compte : ils sont juste passés subitement au style mollusque".

"Je n'ai jamais pu donner une fessée"

Pas question pour autant de baisser les bras. Ni de la jouer baba cool. "J’ai des copains qui ont élevé leurs enfants en ne leur disant jamais non", raconte la comédienne. "C’est épuisant. Pour moi, il y a des limites à imposer. Je ne vais pas négocier vingt-cinq minutes pour obtenir qu’on mette son manteau". Et si elle n'a pas peur de hausser le ton, la jeune femme n'est pas vraiment adepte du châtiment corporel. "Je n'ai jamais pu donner une fessée ou mettre une claque à mes enfants", avoue-t-elle dans Télé Poche. "C'est ça ma limite à moi. Ça m'est arrivé une seule fois. Immédiatement après, je me suis effondrée en larmes. Par contre, je peux être autoritaire. Pas dure mais autoritaire." De là à proposer ses services à la prochaine édition de "Super Nanny"...

Le remède idéal à la crise d'ado ? "Beaucoup d'amour et de patience. Même si je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds, comme les parents de Paola". Et Julie Gayet, elle était quelle genre de petite fille ? Modèle ou turbulente ? "Je n'ai pas le souvenir d'avoir eu une adolescence compliquée", dit-elle dans Télé 7 Jours. "En même temps, on est de mauvaise foi avec son passé, comme mon personnage dans le film. En y réfléchissant, on s'affrontait un peu avec mes parents sur un sujet : j'étais destinée à Science-Po, mes choix artistiques n'ont pas plu."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter