Karine Le Marchand sur LCI : "Ambition intime a révélé François Fillon comme être humain"

DirectLCI
INTERVIEW – Interrogée ce mardi dans "La Médiasphère" sur LCI, Karine Le Marchand a expliqué que l'émission "Une ambition intime" avait permis aux Français de mieux cerner la personnalité de François Fillon. Le politique a reconnu lui-même l’effet positif de l’émission de M6 sur son très bon score au premier tout de la primaire de la droite.

Les confessions ont porté leurs fruits. Assis confortablement sur un canapé, Karine Le Marchand et François Fillon ont discuté en toute intimité de souvenirs d’école, de sourcils ou de bons petits plats devant… 2,7 millions de téléspectateurs. La diffusion du numéro d’Ambition intime le 6 novembre dernier dans lequel il apparaissait a-t-elle aidé François Fillon à remporter le premier tour de la primaire de la droite dimanche dernier ? 


"Je ne crois pas que ‘Ambition intime’ ait révélé un homme si ce n’est un être humain. Pour la première fois, il a montré qui il était vraiment. Il est sorti du monde politique et il a montré sa personnalité. C’était pour lui quelque chose de nouveau, d’un peu effrayant. Et il a vraiment joué le jeu comme jamais. Les gens ont découvert un homme qui avait été cancre, qui a avoué sa tendresse pour Philippe Séguin, qui a dénoncé un système politique qui ne fonctionne plus. Personne ne savait que François Fillon est un homme passionné. On pensait qu’il était fade. Son portrait a marqué les esprits parce qu’il était à l’opposé de l’image publique qu’il donne d’habitude", a estimé Karine Le Marchand. 

Si j’en juge par le nombre de réactions, c’était énormeFrançois Fillon, sur Europe 1

A la question de savoir si l’animatrice se sent responsable du score (44%) obtenu par François Fillon, elle a répondu : "Je n’ai pas du tout cette prétention. C’est bien qu’il y ait des décodeurs et des journalistes politiques qui font leur travail mais on a besoin, nous les Français, en période de crise d’avoir des gens qui nous parlent."


Si Karine Le Marchand minimise un peu son rôle, François Fillon, lui, n’a aucun doute. Interrogé par Le Parisien sur le fait de savoir si oui ou non Ambition intime avait eu un effet positif, il a déclaré : "incontestablement". "Si j’en juge par le nombre de réactions, c’était énorme", a-t-il expliqué. Son seul regret : avoir évoqué "les pâtes aux saucisses" qu’il cuisine le soir en famille. Visiblement pas de quoi donner une indigestion aux électeurs. 

En vidéo

Primaire à droite : l’électorat catholique séduit par François Fillon

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter