Kendji : "Avant The Voice, je ne pensais pas que j’avais du talent"

Kendji : "Avant The Voice, je ne pensais pas que j’avais du talent"

DirectLCI
INTERVIEW - Au lendemain de sa grande victoire face à Amir, Wesley et Maximilien, la voix encore enrouée par ses prouesses vocales de la veille, Kendji a répondu aux questions de Metronews. Son état d’esprit, ses projets, ses envies... Il nous dit tout !

Kendji, comment vous sentez-vous au lendemain de votre victoire ?
Fatigué, mais heureux ! Je suis encore plein d’émotions, ce que je vis est absolument incroyable. Jamais je n’aurais pensé en arriver là. Avant l’émission, je ne me prenais pas pour un chanteur, à la limite pour un musicien. Je n’avais jamais fait de scène, je ne pensais pas que j’avais du talent. Franchement, j’ai encore du mal à réaliser ce qui m’arrive.

Votre victoire est aussi un peu celle de Mika. Comment s’est passée votre collaboration ?
Quand j’ai passé les auditions à l’aveugle, on m’avait dit d’attendre de voir une petite étincelle dans les yeux du coach que je choisirais. Même si Mika a été le seul à se retourner , j’ai tout de suite vu ça dans son regard. On a fait une bonne équipe parce qu’on bosse tous les deux comme des fous. C’est un super coach, et je ne l’aurais échangé pour rien au monde.

Pendant toutes les étapes, il vous a poussé dans vos retranchements pour vous faire toucher à tout : rock, variété, anglais, espagnol, français... Ça vous a plu ?
Ça m’a surtout appris beaucoup de choses. J’ai découvert que j’étais capable de changer d’univers et de chanter autre chose que du flamenco. Je suis très fier d’avoir pu relever ces défis et de prouver ce dont j’étais capable.

"Mes origines sont très importantes pour moi"

Quelle est la chanson qui vous a donné le plus de mal ?
Sans hésiter "Mad World" de Tears for Fears. Je ne parle pas du tout anglais, donc pour moi c’était très difficile, je n’étais pas vraiment à l’aise et ça s’est vu sur ma performance. Mais je suis quand même heureux de l’avoir fait.

Au contraire, pour la finale, on vous a senti très à l’aise...
Forcément, je suis beaucoup plus à l’aise en espagnol et la chanson était plus mon style. C’était en quelque sorte un retour aux sources. Mes origines sont très importantes pour moi, et pour la finale, je voulais retrouver mon univers. Honnêtement, j’ai chanté ce morceau plus pour me faire plaisir qu’en me disant "Avec ça, je vais gagner".

Et maintenant, quels sont vos projets ?
J’ai vraiment hâte de travailler sur mon album. J’ai déjà quelques idées : j’aimerais faire un mélange de français et de flamenco, quelque chose qui me ressemble. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup continuer à travailler avec Mika. S’il pouvait me composer des chansons, ce serait génial.

"Je me vois mal revenir à ma vie d’avant"

Vous allez partir en tournée avec les anciens candidats. Il y en a avec qui vous aimeriez pouvoir collaborer pour votre album ?
J’aimerais beaucoup pouvoir faire quelque chose avec Amir, Wesley et Maximilien. Pendant l’aventure, on est vraiment devenus copains et complices, on pourrait faire du beau travail ensemble.

Beaucoup de personnes vous critiquent, vous reprochent d’avoir gagné grâce à votre physique. Qu’est-ce que vous avez envie de leur répondre ?
Que s’ils ne sont pas capables d ’aller au-delà du physique , c’est vraiment dommage pour eux. Ils devraient fermer les yeux et essayer de plus profiter de mon talent, et de se baser sur mon chant uniquement avant de me juger.

Les auditions pour la saison 4  vont bientôt commencer. Vous avez un conseil pour ceux qui vont tenter leur chance ?
Appréciez les moments que vous vivez, ne vous prenez pas la tête et vivez cette aventure comme un jeu. C’est comme ça que je l’ai vécu : comme des vacances où l’on s’amuse en travaillant !

Quel souvenir garderez-vous de The Voice ?
De beaux moments de complicité, beaucoup d’émotion, de l’apprentissage, des découvertes... C’était quelque chose de merveilleux et de totalement inoubliable. La musique et la scène, une fois qu’on y a goûté... Je me vois mal revenir à ma vie d’avant maintenant, et j’espère vraiment pouvoir vivre de ma musique.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter