"L'amour est dans le pré 10", épisode 1 : des larmes, du charme et déjà deux abandons

TÉLÉ

RECAP - C'est enfin le début de la saison 10 de "L'amour est dans le pré" ! Une édition qui s'annonce sous le signe de la nouveauté, de l'humour et nous l'espérons... de l'amour ! Entre coups de coeur, stress et abandons, ce premier épisode était riche en rebondissements.

Comme chaque saison, "L’amour est dans le pré" risque d’être fort en émotions. Afin de bien débuter le premier épisode, Karine Le Marchand a décidé d’organiser un pot réunissant tous les agriculteurs venus chercher l’amour. Une rencontre sous le signe de la joie et la bonne humeur avant de se mettre à la fameuse lecture des courriers. Au cours de laquelle on va découvrir apprendre à mieux connaître les participants...

A LIRE AUSSI >> Vu de Twitter : un premier épisode qui inspire les téléspectateurs

  ERIC, LE CLOWN
Dès le départ un candidat se démarque : Eric. A 54 ans, cet homme originaire de la Bourgogne ne manque pas d’humour. Il est le bout en train de l’équipe. "Femme qui rit, à moitié dans son lit", nous verrons si l'adage dit vrai. Affaire à suivre...

EVA, LA PESSIMISTE
Eva annonce la couleur dès le début. Effrayée et très peu sûre d’elle, elle confie à Karine Le Marchand : "J’ai peur de ne pas avoir de coup de cœur (…) Et si je ne sais pas qui choisir ?". La jeune femme se pose de nombreuses questions qui risquent de la polluer tout au long de l'aventure.

  JACKY, LE BEAU GOSSE
Comme chaque saison, il y a toujours un beau gosse et cette année il porte le prénom de Jacky. Agé de 26 ans, cet éleveur de porcs à eu un succès incroyable auprès de la gente féminine. D’ailleurs, il est celui qui a reçu le plus de courriers. Attisant presque la jalousie des autres agriculteurs…

FLORENT, LE GRAND TIMIDE
Florent, a de nombreux rêves en tête dont être "marié" et "avoir des enfants." Ce dernier n’a eu aucun coup de cœur mais veut quand même rencontrer quelques prétendantes afin de voir si quelque chose se passe. Il laisse "sa chance au produit" Comme l’a finement expliqué Karine Le Marchand qui apparemment, ne laisse pas cet agriculteur indifférent. Mesdames, attention, derrière ce côté timide, Florent n’en reste pas moins un grand séducteur.

POUR GUILLAUME, "IL SE PASSE UN TRUC"
Si certains on eu plus de courriers que d’autres, par chance, personne n’est resté sans rien ! Ouf ! Guillaume est le premier candidat de la saison a pleurer face aux courriers de ses nombreux admirateurs. L’agriculteur gay, très sensible, a été touché par les phrases écrites d’un certain Alan, 26 ans. "J’ai pleuré du cœur", était-il écrit sur la lettre du jeune homme coiffeur de profession. Pour ce dernier, "il se passe un truc". Est-ce que ce fameux prétendant sera l’amour de sa vie ? Réponse dans les prochains épisodes...

A LIRE AUSSI >> Guillaume, le candidat gay raconte avoir songé au suicide

Pour Eva, la tache risque d’être très compliqué. En effet, à la lecture des premières lettres aucune n’a trouvé grâce à ses yeux. Soit parce que certains prétendants ne se sont pas trop exprimés à l’écrit, soit à cause de l’âge. "Il est jeune, il a 23 ans" expliquait-elle à l'animatrice concernant un prétendant ch’tis. Rappelons au passage qu’Isabelle en a 26. Un peu tiré par les cheveux comme excuse n'est-ce pas ?

  DÉJÀ DEUX ABANDONS
Et malheureusement en étant si pessimiste, Eva s’est sans doute portée malheur. Après une grande réflexion la décision est définitive, Eva quitte l’aventure. Et ce n’est pas tout, Baptiste, éternel insatisfait prend la même direction qu’Eva. Aucun coup de cœur malgré plusieurs relectures de lettres. Il se dit ne pas être touché par les compliments qu’il reçoit concernant son physique. Pour lui, il va falloir faire beaucoup plus. Mesdames, vous êtes prévenues.

  PLACE AU SPEED-DATING
Ces premières rencontres sont sous le signe de la découverte et de l’amour. Nombreux sont les agriculteurs et prétendantes à être heureux de leur rencontre. En revanche pour Eric, certaines femmes ont du mal à le charmer. Quelques une de ses prétendantes n'arrivent pas à s’exprimer comme elles le devraient ou encore ne savent pas trop quoi ajouter à la conversation. Une situation délicate pour cet agriculteur à la joie de vivre. Une néanmoins se détache du lot, Rose-Marie, la première femme qu’il a rencontré et avec laquelle le feeling a l’air d’être bien passé. La machine de la séduction et bien en marche pour Eric.

Florent, lui, fait ses rencontres avec une assurance insoupçonnée. Il montre qu’il gère la situation et qu’il sait exactement où il veut aller. Ses prétendantes, très fraîches, dynamiques et pleine de conversations plaisent quasiment toutes à notre agriculteur. Il va falloir faire un choix Florent !

Pour Isabelle, c’est dans une ambiance d’entretien d’embauche que le speed-dating se passe. Pas ou peu d’expressions sur le visage de l’agricultrice. Est-elle réellement déçue ? C’est la question qui s’est posée sur les réseaux sociaux mais rassurez-vous, il n’en n’est rien. Elle est juste très timide et analyse tous les faits et gestes de celui qui pourrait devenir ou non l’homme de sa vie.

  L'HEURE DU CHOIX
Eric : Ce dernier a choisi de tenter l'aventure avec Rose-Marie et Florence.
Florent : Les coups de cœur de cet agriculteur sont Elodie et Marine.
Isabelle : Elle sélectionne Pascal et Olivier.

Direction la Côte-d’Or près de Dijon pour aller chez Eric. Ce soir, il recevait chez lui Florence et la pétillante Rose-Marie avec qui le feeling était plus que bien passé. Même s’il le cache du mieux qu’il peut, nous pouvons percevoir une pointe d’anxiété quant à l’arrivée imminente de celles-ci. Finalement, l’anxiété laisse vite place à l’arme dont Eric à le secret : l’humour. Cette saison risque d’être (très) drôle avec cet agriculteur qui gagne d’ores et déjà la sympathie du public.

Du côté d’Isabelle dans l’Allier, l’agricultrice commence sa journée par la phase rangement afin de recevoir comme il se doit ses invités. Après un speed-dating pour le moins "froid", Pascal et Olivier ont certainement dû avoir peur de LA rencontre en terrain non-conquis. Et contre toute-attente Isabelle s’est décrispée. Ambiance plus détendue et sourire aux lèvres, nous pouvons enfin entrer dans la phase séduction.

Pour Florent, l’accueil de ses prétendantes se fera en compagnie de sa maman. Une situation qui n’a pas manqué de mettre un léger malaise. Très charismatique, Florent a su changer la donne en lançant et en relançant les conversations. Il n’y a pas dire, le jeune homme s’en sort très bien.

>> Le lundi 15 juin, les téléspectateurs de l'amour est dans le pré suivront les aventures de Thierry, Jean-Baptiste, Claude et Cyril.

A VOIR AUSSI >> En images, tous les candidats de la saison 10

Sur le même sujet

Lire et commenter