"L'amour est dans le pré" : Guillaume, le premier candidat gay, raconte avoir songé au suicide

TÉLÉ
CONFIDENCES – Lors de la diffusion de son portrait, lundi soir sur M6, Guillaume, le premier candidat gay de l'histoire de "L'amour est dans le pré" a expliqué vouloir porter un message auprès des jeunes homosexuels. Et confié avoir songé au suicide lorsqu'il était adolescent.

Lundi soir, les téléspectateurs de L'amour est dans le pré ont pu faire la connaissance de Guillaume, 31 ans, éleveur de brebis en Auvergne... et premier candidat gay de l'histoire du programme vedette de M6. Fin décembre, sa participation avait filtré dans les médias et depuis, la diffusion de sa rencontre avec Karine LeMarchand faisait figure d'événement de cette dixième saison. Après une première salve de portraits, la semaine dernière, c'est donc lundi qu'on a pu découvrir celui qui souhaite "rencontrer un homme de 25 à 45 ans, plutôt viril et tendre à la fois, capable d’assumer une vie en pleine campagne".

"Je ne me suis pas posé la question parce que, pour moi, je cherche l'amour au même titre que les autres candidats de L'Amour est dans le pré", a-t-il expliqué à l'animatrice au sujet de sa participation. "Quand on fait des enfants, on ne choisit pas la couleur des yeux, on ne choisit pas les cheveux et on ne choisit pas la sexualité. C'est pareil", a-t-il ajouté, précisant "se moquer du regard des autres".

>> EN IMAGES : tous les candidats de la saison 10 de L'amour est dans le pré

Guillaume, qui a par le passé participé à l'élection de Mister Gay Europe, afin de faire entendre sa différence, ne cache pas sa volonté de porter un message pour la communauté homosexuelle. "Cette émission, je la fais dans un premier temps pour trouver l'amour. Mais dans un second temps, c'est aussi pour tous les jeunes, pour tous les adolescents qui sont mal dans leur peau, qui ne s'assument pas et qui seraient quasiment prêts à faire une connerie parce que je l'ai vécu".

L'agriculteur va alors raconter comment il a songé, à plusieurs reprises, mettre fin à ses jours. "Quand j'avais 15 ans, j'étais mal dans ma peau et j'étais à deux doigts de faire une connerie", s'est-il souvenu devant une Karine LeMarchand émue. "Il y avait un pont et, tous les mercredis, quand je passais sur ce pont, je me disais 'Un jour, je passerai par-dessus'. Dans ma tête, je me disais ça. Et aujourd'hui, quand je passe sur ce pont, je suis super fier parce que je suis encore là".

>> A LIRE AUSSI : quand Guillaume participait à l'élection de Mister Gay Europe

Un lieu symbolique qu'on pourrait découvrir lors de cette saison 10, dont les tournages vont prochainement, débuter, après l'ouverture des courriers, pour une diffusion à la fin de l'été sur M6. "Je sais qu'avec mes prétendants, on ira sur ce pont pour en parler, pour leur en parler, parce que ce sera quelque chose de fort pour moi", a insisté Guillaume devant les caméras. "Pour moi, c'est une fierté de faire cette émission".

Son portrait, diffusé lundi soir sur M6...

Sur le même sujet

Lire et commenter