"L’amour est dans le pré" saison 10 épisode 7 : de la complicité, de la rivalité et deux prétendantes sur le départ

"L’amour est dans le pré" saison 10 épisode 7 : de la complicité, de la rivalité et deux prétendantes sur le départ

RECAP – Beaucoup de rebondissements dans ce septième épisode de "L’amour est dans le pré", saison 10. Si certains agriculteurs semblent avoir trouvé l’âme sœur, deux des prétendantes ont décidé de quitter l’aventure. Résumé et temps forts.

Eric, Florent, Isabelle et Cyrille étaient les vedettes de ce septième épisode de L’amour est dans le pré entre rapprochements et rivalités. Voici ce qu'il faut en retenir...

UNE MISSION MOUVEMENTÉE
Pascal et Olivier se retrouvent avec une mission donnée par Isabelle (enfin, un ordre plutôt vu le ton qu’elle a employé) : donner le biberon aux chevreaux. Seul hic, rien ne ressemble plus à un chevreau qu’un autre chevreau. "Ça va être le bordel", lance Pascal. Et en effet, très vite, les deux hommes sont submergés par les bêtes.

LA PREFERENCE DE CYRILLE
"Je ne sais pas si on est des bonnes fermières mais on met du cœur à l’ouvrage" s’interroge Lisa. Et on comprend qu’elle s’inquiète de son sort puisqu’elle s’est très bien rendue compte que Caroline avait une légère longueur d’avance sur elle avec Cyrille. Plus de peur que de mal puisque finalement l'agriculteur confié face caméra : "Lisa se familiarise très bien avec les animaux, c’est un très bon point." Rien n’est perdu, ouf !

FLORENCE FAIT MONTER LA TEMPÉRATURE
Rose-Marie est très coquette. Mais ce qu’elle n’a pas encore compris, c’est qu’Eric n’apporte aucune importance à son style vestimentaire. C’est naturellement qu’elle se rend à la ferme avec des talons hauts (très pratique dans la boue n’est-ce pas ?).

Sur la route, Florence demande à Eric de la masser le soir même. "Moi, ça ne me gêne pas si elle a un massage de toi, tant que ça ne va pas plus loin", explique Rose-Marie interrompu par l'agriculteur qui rétorque : "Oui, mais ça peut vite déraper". Enfin un peu d’action !
 

DE L’AMOUR A L’AMITIÉ
Pascal
accompagne Isabelle sur le marché pour la vente de ses fromages. L’agricultrice en profite pour présenter son soupirant à quelques clients très fidèles. "Dire qu’il y a un rapprochement entre lui et moi, non. Mais on peut parler d’une complicité qui commence à bien prendre forme". Aurait-il une longueur d’avance sur Olivier ? N'est-ce qu’un roman d’amitié entre ces deux-là ?

LES PRÉTENDANTES SE TIRENT DESSUS
Journée paintball pour Elodie et Marine avec Florent et ses amis. Chaque prétendante représentera une équipe. Un bon moyen de faire naitre une compétition entre les deux jeunes femmes. "C’était super bien, je me sens beaucoup plus à l’aise, je vais essayer d’aller vers lui", lance la timide Elodie. Marine, elle, de son côté, opte pour faire connaissance avec les proches de l’agriculteur. Belle stratégie.
 

HISTOIRE DE FORMES
Eric tente de rassurer Florence qui ne supporte pas ses formes. "Tu es très bien à mes yeux. Ne t’inquiètes pas, vraiment…" Seul hic, cette complicité fait beaucoup de peine à Rose-Marie et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle va le lui faire comprendre pour le moins de manière très franche : "Si elle te met un coup de fesses tu te retrouves à l’autre bout de la pièce." Non, Rose-Marie, on avait dit pas le physique !. "J’ai un postérieur proéminent et j’en suis fière", rétorque la jeune femme. Ambiance...

UN CHOIX, UN DEPART
La nuit a porté conseil pour Eric qui a finalement fait son choix : "Tu es une femme très belle physiquement, mais tu es trop sur mon dos. Tu es trop comme une nounou pour moi", lance-t-il à Rose-Marie. Vous l’aurez donc compris, Florence a remporté la guerre et séduit pleinement l’agriculteur. Ni une, ni deux, à la fin de la journée, Rose-Marie devra faire ses valises et quitter l'aventure...

Autre départ, celui de Caroline, prétendante de Cyrille, qui estime ne pas avoir sa place face à Lisa. Après s’être entretenue avec lui, elle prend la décision de faire ses valises et de partir. Reste à savoir si Lisa sera sur la même longueur d’ondes que l'agriculteur.
 

COUP DE THEATRE
Au cours du déjeuner, Isabelle explique à ses prétendants qu’elle a besoin de temps pour réellement faire son choix. Seul hic : les deux hommes, eux, ont déjà un avis sur la situation. Ils ne pensent pas qu’Isabelle sera heureuse avec l’un ou l’autre. La suite risque donc d’être compliquée…

A LIRE AUSSI >>  Le résumé du sixième épisode du 13 juin

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : les Bleus qualifiés pour les huitièmes de finale avant même d'affronter le Portugal

EN DIRECT - Euro : Suisse, Suède, Angleterre et République tchèque qualifiées pour les 8e de finale

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

VIDÉO - "Mon cœur battait la chamade !" : la voisine française du "Serpent" n’a rien oublié

Ce bateau conçu en France défie les lois de la physique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.