"L'amour est dans le pré" : Thierry Olive tacle les candidats de la saison 10

TÉLÉ
YOU'RE BEAUTIFUL. Le normand Thierry Olive, candidat haut en couleur de la saison 7 de "L'Amour est dans le pré" a regardé l'émission cette année et a été déçu. Pour l'agriculteur, qui s'est exprimé sur TéléLoisirs, la séduction n'était pas au rendez-vous.

L'agriculteur chouchou des téléspectateurs, révélé dans la saison 7 de "L'Amour est dans le pré", n'a pas trouvé l'émission à son goût cette année. Aujourd'hui marié à Annie, qu'il a rencontré sur le tournage de l'émission, le normand n'a pas la langue dans sa poche. Pour TéléLoisirs , Thierry Olive se livre dans une interview dans laquelle il n'hésite pas à tacler les nouveaux candidats.

Thierry Olive a trouvé l'attitude de Florent décevante

La première chose qu'a regretté Thierry Olive en regardant cette saison 10 de l'émission qui lui a permis de trouver le grand amour c'est qu'elle a révélé le manque d’intérêt et d'engagement des agriculteurs sélectionnés. "J'ai trouvé que cette année, il y avait moins de personnages forts. Déjà dès l'ouverture des courriers, une fille (Eva) a démissionné. Quand les gens s'engagent, je pense qu'ils devraient le faire jusqu'au bout !" s'est exclamé l'agriculteur sur TéléLoisirs.

Si comme tout le monde, l'agriculteur déplore des émissions à rallonge et un trop plein de coupures pub pour le moins décourageantes, il a surtout été déçu par l'attitude de Florent, éleveur de porcs en Picardie de 26 ans. Florent avait reçu chez lui deux prétendantes, Marine une jeune infirmière et la grande timide Elodie : "Il avait deux filles à la ferme, c'est comme si il les avaient oubliées complètement !" déclare Thierry Olive. Avant d'ajouter : "Je ne sais pas si ces personnes avaient un vrai problème de solitude et besoin de passer dans l'émission. À mon avis, ils ont ont pris la place d'autres personnes qui en avaient plus besoin.". Allez la production, la prochaine fois essayez de trouver des candidats qui plaisent à Thierry !
 

Sur le même sujet

Lire et commenter