"L'amour est dans le pré" vu de Twitter : Emeline suscite des vocations

"L'amour est dans le pré" vu de Twitter : Emeline suscite des vocations

TWITTOSPHÈRE - Lundi soir, M6 diffusait la seconde partie des portraits des agriculteurs célibataires de "L'amour est dans le pré". Les candidats ont encore une fois suscité de vives réactions de la part des internautes.

Lundi, de nombreux téléspectateurs étaient rivés sur leurs petits écrans pour découvrir les nouveaux portraits des agriculteurs de L'Amour est dans le pré, sur M6. Les 7 candidats présentés par Karine Le Marchand ont fait réagir les utilisateurs de Twitter. Morceaux choisis.

Le tweet du futur candidat
@MoiAussi_ : Si je deviens producteur de chanvre dans mon domicile, je pourrai m'inscrire à la prochaine saison de L'Amour est dans le pré ? #THC

Le tweet méchant 
@wahbi_lovezineb : L'émission "L'amour est dans le pré" devrait s'appeler "Moi, moche et mes champs".

Le tweet doublement méchant :
@EnzoClmnt : La version française de 40 ans toujours puceau : l'amour est dans le pré.

Le tweet signé François Hollande ?
@philouphoto1901 : C'est mieux l'amour est dans le pré que l'amour à l'Élysée

Le tweet intéressé
@daviamartelli : #ADP Mais Nicolas aussi il est bien !!! Lol bientôt c'est mieux "L'amour est dans le pré" que Meetic t'sais !

Le tweet qui suscite des vocations
@RomieuxDavid, à propos d'Emeline : "Je suis cunicultrice". Voilà un métier alléchant. #ADP

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer va investir plus de 500 millions d'euros en France sur cinq ans

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 14 janvier

Présidentielle 2022 : voici les sept candidats de gauche à la Primaire populaire

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.