Laure Manaudou dans "A l’état sauvage" sur M6 : "Les gens vont changer d'a priori sur moi"

DirectLCI
INTERVIEW - Après Michael Youn et M. Pokora, c'était au tour, lundi soir, de Laure Manaudou de participer à l'émission d’aventure de M6 "A l'état sauvage". L'ex-nageuse a accepté de suivre Mike Horn au Botswana au milieu des hippopotames et des crocodiles. Avant la diffusion de notre périple, elle a accepté de se confier à LCI sur les coulisses de cet incroyable voyage.

C'est la première femme à participer à l'émission d'aventure "A l'état sauvage" sur M6. Après Michael Youn et M. Pokora, Laure Manaudou est partie avec Mike Horn au Botswana pour une aventure aussi extrême que fascinante, que vous avez pu découvrir lundi 3 avril, à21h, sur M6. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le célèbre aventurier n'a pas ménagé l'ex-championne de natation. Le duo s'est rendu dans la bande de Caprivi, une zone aride située entre la Zambie, l'Angola, la Namibie et le Botswana.

Sous une chaleur de 40 degrés, Mike Horn et Laure Manaudou ont traversé le fleuve Kwando, le plus dangereux au monde (long de 140 kilomètres, il est infesté de crocodiles et d'hippopotames). Ils ont ensuite traversé la savane au milieu des animaux sauvages, devant se nourrir sur place. "J'ai mangé du poisson-chat, du nénuphare et de l'antilope. C'était pas forcément bon, mais on n'en a pas mangé beaucoup non plus. C'est surprenant mais j'ai pas maigri, j'ai pas perdu de kilos", nous a confié avant la diffusion de l'émission Laure Manaudou, qui a relevé le défi haut la main. 

J'ai réussi à oublier les caméras et à être comme je le suis avec mes proches.Laure Manaudou

Malgré les difficultés, elle n'a jamais baissé les bras et a toujours conservé son sourire. Sauf face aux hippopotames, le mammifère le plus meurtrier d'Afrique, responsable de la mort de plus de 200 personnes par an. "J'ai eu énormément peur des hippopotames. On est restés trois jours sur l'eau et au-delà de la peur de croiser un hippopotame, il y avait la peur de se renverser parce qu'il y avait des crocodiles aussi. Il fallait faire attention à la pirogue, il fallait faire attention à nos sacs. Les hippopotames sont imprévisibles, donc on ne peut pas être proches d'eux", a-t-elle poursuivi. 

Une chose est sûre : cette émission a sûrement changé votre regard sur la compagne de Jérémy Frérot. "J'ai réussi à oublier les caméras et à être comme je le suis avec mes proches. Le fait que les gens me voient dans une émission comme ça je pense qu'ils vont un petit peu changer d'a priori sur moi", admet la jeune femme qui reste une championne dans l'âme. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter