Laurent : ''Je ne suis pas venu dans Koh Lanta pour me la jouer beau gosse''

Laurent : ''Je ne suis pas venu dans Koh Lanta pour me la jouer beau gosse''

INTERVIEW – Laurent a été sacré, vendredi soir sur TF1, grand gagnant de ''Koh Lanta''. Parcours sans faute dans le jeu, complicité avec Martin, carrière de mannequin... l'ultime aventurier nous dit tout.

Est-ce que vous vous attendiez à faire l'unanimité du jury final ou était-ce une surprise ?
Je savais que quelques participants avaient voté pour moi, mais j'avais un doute pour certains. J'espérais que Martin obtienne des votes car il a assuré pendant toute l'aventure. J'étais un peu dégoûté pour lui, mais content pour moi quand même.

Vous avez réussi à vous attirer la sympathie de tous les candidats. C'est plutôt rare sur Koh Lanta. Comment vous y êtes vous pris ?
Du début à la fin, je suis resté dans la bonne humeur. Je rigolais avec tout le monde. J'ai également été sincère et toujours à 100% dans les épreuves ou sur le camp. J'avais aussi un message à transmettre par rapport à ma mère, qui a eu un cancer, parce que j'étais venu pour elle. Je voulais également dire que tout est possible. Même si on vient comme moi de Paris, du béton, on peut gagner une émission de survie.

Cette finale avec Martin, c'était le scénario de rêve ?
Oui. Dès le départ avec Martin, on s'est dit qu'on allait se supporter et qu'il fallait surtout se faire plaisir. Il y avait une compétition entre nous deux et cela nous motivait. Martin est la personne avec qui j'étais le plus proche. On se connaît depuis notre première participation en 2011. Depuis, on ne s'est jamais perdu de vue.

Est-ce que vous revoyez également d'autres candidats ?
Oui j'ai eu Téheiura au téléphone, Philippe est venu chez moi, on s'écrit sur Facebook avec Freddy. C'est la même chose avec les candidats de 2011. Avec Koh Lanta, on noue des amitiés vraiment fortes. Je ne peux pas couper les ponts. J'ai besoin d'avoir de leurs nouvelles.

Quel est votre pire souvenir de l'aventure ?
Voter contre des gens que j'ai appréciés. C'était parfois très dur de faire ces choix-là pour avancer. J'en ai eu les larmes aux yeux. Après, je pense avoir bien voté. Par exemple, pour l'orientation, si je n'avais pas voté pour Philippe, il aurait peut-être trouvé le totem à ma place.

Et votre meilleur souvenir ?
Les deux derniers jours avec Martin, quand on a refait le tour des îles. Il n'y avait plus de compétition, donc on avait l'esprit libre. Je suis content d'avoir gagné mais j'ai aussi la nostalgie de cette aventure. Avec la fin de la diffusion de l'émission, je ne verrai plus toutes ces images. Depuis deux jours, je ne me sens pas bien. C'est très dur de tourner la page. Et puis, lorsque vous brandissez un totem d'immunité, la sensation est inexplicable. C'est une telle fierté. C'est quelque chose qui marque à vie. Enfin, il y a aussi ces jeux de conforts gagnés.

En parlant de ces conforts, lors de l'un d'entre eux, vous êtes apparu nu en train de vous glisser dans une baignoire. Votre corps superbe a affolé pas mal de monde. Etes-vous un cœur à prendre ?
Je suis plutôt réservé et je ne suis pas venu dans Koh Lanta pour me la jouer beau gosse. Dans la vie, je préfère rencontrer quelqu'un qui ne me connaisse pas. J'ai envie de quelqu'un qui s'intéresse à moi et pas à Laurent de Koh Lanta ou par rapport aux 100 000 euros.

Allez-vous réaliser un projet particulier avec les 100 000 euros que vous avez remportés ?
Je n'ai pas attendu les 100 000 euros pour faire ce que j'avais à faire. En rentrant, avec mes économies, j'ai remboursé les dettes de ma mère. Après, avec cet argent, je vais payer lui payer le voyage de sa vie, le pélerinage. Avec le reste, je vais investir dans un appartement. M'acheter une voiture, ce n'est pas mon délire. Je vais utiliser cet argent intelligemment.

C'était bien votre ami Chin Chin que l'on a aperçu vendredi ?
[Il éclate de rire.] En 2011, tous mes potes d'enfance s'étaient déguisés pour assister à l'émission. Cette fois encore, tous les gens qui étaient habillés bizarre sur le plateau étaient venus avec moi. Donc oui, c'était bien Chin Chin avec la perruque vendredi.

Est-ce que Koh Lanta a eu des retombées positives sur votre carrière de mannequin ?
Pas vraiment. La première fois, je me suis absenté deux mois et cela m'a obligé à refuser des contrats. Et en rentrant, j'avais perdu 17 kilos donc je flottais dans les vêtements. Koh Lanta ne m'a pas ouvert des portes. Dommage car j'aimerais bien jouer dans des films et me lancer dans la comédie.

Au niveau télévision, est-ce qu'il y a un jeu ou une émission de téléréalité à laquelle vous révériez de participer ?
La téléréalité ce n'est pas vraiment mon truc. La seule émission que j'aimerais faire c'est ''Danse avec les stars'' car je suis danseur. J'ai besoin de challenge. Je suis un compétiteur. Ou alors, une émission comme Versus Wild. J'adore aussi les voyages donc présenter une émission comme celle de Nicolas Hulot, ça serait mon rêve.

Un dernier mot ?
Un grand merci à Martin. Et puis, je me fais un peu de pub : tous les dimanches, j'organise en extérieur des stages Survivor. On peut se renseigner sur mon site Internet . Les gens adorent !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

Pilule anti-Covid de Merck : "Le médicament final n'est pas produit en France", confirme Pannier-Runacher

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.