Le Bachelor américain : ses propos sur les gays provoquent un tollé

Le Bachelor américain : ses propos sur les gays provoquent un tollé

DirectLCI
POLEMIQUE – Il est beau, riche, célibataire... et il parle un peu trop vite. Juan Pablo Galavis, le premier Bachelor latino de l'histoire du programme, vient de se faire rappeler à l'ordre suite à ses propos sur l'éventualité d'une version gay ou bi de l'émission.

Tout commençait bien pour Juan Pablo Galavis, le Bachelor 2014 de la chaîne ABC. Premier candidat latino de l'histoire du programme, cet ancien footballeur professionnel faisait l'unanimité auprès des téléspectateurs et des prétendantes, depuis la diffusion du premier épisode de la saison, le 6 janvier dernier. Et puis patatra... Dans une interview publiée ce week-end par le magazine TV Page, voilà que le beau gosse donne son avis sur une éventuelle version gay, ou bisexuelle, du programme.

"Je les respecte (les homosexuels – ndlr). Mais honnêtement, je ne pense pas que ce soit un bon exemple pour les enfants qui regardent la télé", assure-t-il. S'ensuit un long monologue sur la famille moderne, le désir des couples de même sexe d'avoir des enfants. Et puis cette formule, un brin maladroite. "Il y a un truc avec les gays... Il me semble, je ne sais pas si je me trompe ou pas, j'ai beaucoup d'amis comme ça, mais ils sont plus pervers dans un certain sens. Pour, un programme de la sorte (avec des gays – ndlr) serait trop dur, trop difficile à voir à la télé."

"Je n'ai que du respect pour les gays et leurs familles"

Ces propos, rapidement repris sur tous les sites d'infos américains et les réseaux sociaux, ont généré une foule de commentaires indignés sur le net, obligeant ABC à présenter ses excuses dans un communiqué. "Les commentaires de Juan Pablo sont imprudents, irréfléchis et indélicats et ne reflètent en rien les opinions de la chaîne et des producteurs du programme", écrit la network.

Sur sa page Facebook , Juan Pablo s'excuse lui aussi. Mais accuse le journaliste d'avoir déformé sa pensée. "Je veux présenter mes excuses à tous les gens qui pourraient avoir été offensés par mes propos sur l'éventualité d'un Bachelor gay ou bisexuel", commence-t-il. "Ils ont été sortis de leur contexte. Si vous écoutez l'interview en intégralité, vous comprendrez que je n'ai que du respect pour les gays et leurs familles", ajoute-t-il en proposant un lien vers la page web du magazine .

L'association GLAAD propose qu'il devienne son porte-parole

Reste qu'aux Etats-Unis, où les associations veillent au grain, le Bachelor passe désormais pour un bad boy. A tel point que GLAAD, la plus importante organisation de défense de la communauté homosexuelle, a contacté Juan Pablo en personne... Non pas pour le menacer de poursuites... Mais pour lui proposer de prendre la parole devant des familles latinos LGBT dans les jours qui viennent !

"A l'heure où la communauté latino soutient de plus en plus les personnes gays et lesbiennes, nous souhaitons travailler avec Juan Pablo afin que ses fans comprennent qui sont les parents gays et lesbiens", écrit Monica Trasandes, directrice de la branche latino de GLAAD sur le site de l'organisation . "Etude après étude, il est démontré que les enfants élevés par des parents gays et lesbiens sont aussi heureux que les autres."
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter