"Legion" : la série de super-héros pas comme les autres

TÉLÉ

CRITIQUE - Le 25 avril, "Legion" débarque en France sur OCS et c'est à ne pas rater. Noah Hawley ("Fargo") nous offre un univers unique où super-pouvoir et maladie mentale entrent en collision. LCI vous donne son avis sur l'une des meilleures séries de l'année.

Sensation série de l'année aux Etats-Unis, Legion arrive sur le petit écran français ce 25 avril sur OCS. Créée par Noah Hawley (qui a formidablement adapté Fargo en série), elle appartient à l'univers X-Men et suit David Haller (incarné par Dan Stevens), un schizophrène enfermé dans un hôpital psychiatrique. Mais on se rend compte rapidement, au même titre que nos héros, que les voix qu'il entend dans sa tête ne sont pas le fruit d'une maladie mentale, mais d'une manifestation de ses pouvoirs psychiques, qu'il possède depuis son enfance. 

Lire aussi

Un pouvoir au coeur de la folie

Projeté à Séries Mania, quelques jours avant sa diffusion française, le premier épisode nous entraîne dans cet univers singulier ou réalité, souvenirs et illusion s'entremêlent. Chaque épisode est unique et explore un univers différent. Si nous sommes souvent dans la tête de David on ne se sent jamais enfermé dans le récit, au contraire. Les points de vue se succèdent, les idées brillantes s'enchaînent et nous sommes libres de naviguer dans cette vision unique de ce qu'est un super-héros. 

Si David n'est pas malade, il est d'un parasite maléfique depuis sa naissance, qui a la capacité de prendre plusieurs apparence. A la fois poupon ersatz d'Hitler,  Lenny, sa meilleure amie incarnée par Aubrey Plaza ou ce monstre poisseux empâté, il hante les souvenirs de David et veut prendre le contrôle de son esprit et de son corps. Entre sanité  recherchée et chaos permanent, Legion est une vraie expérience sensorielle, visuelle, émotionnelle et la série la plus excitante de l'année.

Lire et commenter