"Les Bronzés font du ski" : 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur le film culte rediffusé ce soir sur TF1

"Les Bronzés font du ski" : 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur le film culte rediffusé ce soir sur TF1

TÉLÉ
DirectLCI
COULISSES – C'est un film qu'on ne se lasse jamais de revoir. TF1 rediffuse ce dimanche à 20h55 "Les Bronzés font du ski", la suite des "Bronzés". Si le long-métrage est devenu culte avec le temps, ce n'était pas gagné d'avance. On vous explique pourquoi.

"Quand te reverrai-je, pays merveilleuuuuuux" ? Réalisé en 1979 par Patrice Leconte, Les Bronzés font du ski fait aujourd'hui partie des films cultes du cinéma français. Mais contrairement aux Bronzés sorti l'année précédente, le film ne connut pas le même succès en salles. Et si à l'écran, les aventures de la bande du Splendid nous font hurler de rire, en coulisse l'ambiance était assez électrique… Retour sur un tournage mouvementé.

Le film n'a pas été un gros succès en salles

Contrairement à ce que l'on peut imaginer, lors de sa sortie en 1979, Les Bronzés font du ski n'a pas connu un énorme succès en salles. Si Les Bronzés, sorti l'année précédente, avait attiré 2,3 millions de spectateurs, la bande du Splendid a perdu des fans en route puisque la suite n'a enregistré que 1,5 million d'entrées seulement. C'est grâce à ses différents passages à la télévision que Les Bronzés font du ski a trouvé son public. En décembre 2008 par exemple, sa rediffusion à la télévision avait réuni 10,4 millions de téléspectateurs. Un véritable triomphe. Ils étaient à nouveau 7,1 millions de fan en février 2015 devant TF1. 

En vidéo

Bande-annonce "Les Bronzés font du ski"

Un tournage sous tension

Contrairement à la bonne ambiance qui régnait sur le plateau des Bronzés, le tournage des Bronzés font du ski n'a pas toujours été une partie de plaisir pour les comédiens, ces derniers ne voyant pas l'intérêt de donner une suite au premier opus. Seuls Christian Clavier, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte et Patrice Leconte participèrent à l'écriture, Michel Blanc ayant décidé de déclarer forfait. Un refus qui provoqua une vive tension au sein de l'équipe. Les relations furent aussi tendues avec Dominique Lavanant. Les acteurs ne voulant pas d'elle dans leur hôtel, la comédienne qui a menacé de quitter le tournage a fini par faire une petite dépression. 

Une chanson devenue culte… par hasard

C'est la chanson emblématique du film. Coincé sur un télésiège, Michel Blanc se met à chantonner "Quand te reverrai-je, pays merveilleux, où ceux qui s’aiment, vivent à deux…" Pourtant dans le scénario original, le personnage de Jean-Claude Dusse entonnait "Étoile des neiges" de Line Renaud. Mais les droits d'utilisation de la chanson étant trop chers, Pierre Bachelet et Raymond Gimenes ont imaginé une variante de la chanson qu'on ne peut plus s'empêcher de chanter dès qu'on se retrouve sur un télésiège. 

En vidéo

Les Bronzés font du ski : Michel Blanc chante

40 minutes à la poubelle

Le premier montage du film durait 2h10. Patrice Leconte fut forcé de couper de nombreuses scènes, dont toutes celles avec Martin Lamotte qui incarnait un fêtard arrogant. A la trappe aussi une séquence où toute la troupe perdue dans la montagne songeait au cannibalisme pour survivre. Malheureusement personne ne verra jamais ces scènes puisque, comme Patrice Leconte l'a raconté, les 40 minutes coupées ont été mises à la poubelle faute du budget suffisant pour pouvoir les stocker.  

Les Bronzés n'iront jamais à New York

Après la sortie des Bronzés font du ski, un troisième opus fut un temps envisagé autour d'un voyage à New York. Mais l'équipe a préféré adapter au cinéma la pièce Le Père Noël est une ordure, devenue à son tour un film culte. Ce n'est qu'en 2005 que la bande du Splendid a donné une suite aux Bronzés avec Patrice Leconte aux commandes. Enorme succès dans les salles (11 millions d'entrées), Les Bronzés 3 se sont fait descendre en flèche par la critique. De quoi leur rappeler des vieux souvenirs… 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter