Les candidats auraient fumé du shit dans Loft Story, Steevy dément

Les candidats auraient fumé du shit dans Loft Story, Steevy dément

TÉLÉ
DirectLCI
POLÉMIQUE – Invitée sur le plateau du ''Tube'' de Daphné Bürki sur Canal+, la productrice Alexia Laroche-Joubert a lancé que les participants de cette première télé-réalité fumaient des joints dans la salle CSA. Sur Twitter, Steevy Boulay a juré sur son honneur qu'il n'y avait pas de drogue.

Il n'y a pas de fumée sans feu. Invitée dimanche sur Canal+ dans l'émission de Daphné Bürki ''Le Tube'', la productrice Alexia Laroche-Joubert a fait une drôle de révélation. La journaliste a tenu, en effet, à revenir sur la première émission de télé-réalité diffusée en France sur M6. Rappel des faits : nous sommes en avril 2001, ''Loft Story'' ouvre ses portes. A l'intérieur de cette maison de carton-pâte, treize candidats vont vivre enfermés 24 h / 24 sous l'œil des caméras. Daphné Bürki aborde le sujet en évoquant tout d'abord les problèmes de Loana, la gagnante de l'émission, qui a fait plusieurs tentatives de suicide. ''J'aurai adoré vous dire que c'est à cause de nous qu'elle est comme ça. Malheureusement, elle porte un bagage lié à l'enfance qui nous dépasse tous. Je ne suis plus en contact avec elle depuis deux ans'', explique Alexia Laroche-Joubert qui a juré sur le tube de dire toute la vérité.

Passe le oinj, y a du monde dans la salle CSA

Vient ensuite la question fatidique : '' Est-ce que les candidats du Loft consommaient des substances illicites ?'' ''Il y a une salle qui est atroce dans les programmes de téléréalité, c'est la salle CSA. C'est une salle qui n'est pas filmée sauf pour des raisons de sécurité. Il y a quand même une caméra de surveillance. Oui on sait qu'ils ont fumé du shit mais dans la mesure où c'est un lieu clos sans intervention de la production, je considère que cela fait partie du domaine privé'', répond la productrice.

Sur son compte Twitter l'ancien candidat et chroniqueur télé, Steevy Boulay s'est immédiatement emporté : ''Alexia Laroche Joubert dit qu'il y avait de la drogue de le loft ! C'est complètement faux ! Absurde... Sur mon Honneur, aucune drogue ! Elle dit n'importe quoi ! Elle a surtout envie de faire parler d'elle à mon avis. J'aimerais qu'elle me dise, droit dans les yeux, qu'elle m'a donné de la drogue que je rigole.'' En même temps, Alexia Laroche-Joubert n'a jamais dit qu'elle arrondissait ses fins de mois en dealant du cannabis. Reste à savoir ce qu'en pense les douze autres concernés.

Sur le même sujet

Lire et commenter