"Les Marseillais à Rio" : Kim a "une grosse poitrine" mais "ne ressemble pas à Nabilla !"

"Les Marseillais à Rio" : Kim a "une grosse poitrine" mais "ne ressemble pas à Nabilla !"

DirectLCI
INTERVIEW - Kim est la candidate des "Marseillais à Rio" dont tout le monde parle. La starlette de la téléréalité, diffusée sur W9 tous les jours à 18h20, fait le buzz pour son franc parler et sa plastique. Pas question cependant pour elle d'être comparée à Nabilla. Pour metronews, la demoiselle évoque son parcours dans l'émission, mais également ses projets et son image très sexy.

Avez-vous accepté sans hésitation une nouvelle saison des Marseillais ?
Je ne vois pas pourquoi je n'aurai pas accepté ! J'ai vécu une super expérience à Cancún, donc partir au Brésil, c'était évident. On vit des choses exceptionnelles.

Comment s'est déroulé le tournage de l'émission au Brésil ?
Ça s'est très bien passé. Même s'il y a eu des hauts et des bas avec tout le monde. C'est la première fois que j'allais au Brésil. Pour être honnête, les Brésiliens sont caliente ! Ils aiment bien faire la fête, ils sont souriants et très avenants. Là-bas, c'est le culte du corps. Les femmes sont belles, les hommes sont beaux. C'est la folie !

Y a-t-il eu des tensions avec les autres candidats ?
Au début, ça ne s'est pas très bien passé avec Charlotte. Je suis plutôt d'une nature jalouse. Lors du premier rendez-vous professionnel, j'étais un peu trop sûre de moi. Je pensais être choisie au casting face à Charlotte. Ça m'a permis de me remettre en question. J'ai pu justement me lancer dans le chant. C'est un mal pour un bien. J'ai enregistré un titre, qui est très connu au Brésil. C'est de la bossa-nova et je chante en anglais. Je pense qu'il sortira en France.

Comment vivez-vous cette notoriété acquise au fil des saisons ?
Je le vis bien. Depuis toute petite, je voulais passer à la télé. Et j'espère que ça va durer. La danse et le chant sont vraiment mes passions et ma vie. Mon rêve est de faire une carrière de chanteuse internationale. Je pense aussi prendre des cours de comédie pour faire des castings et devenir actrice ou présentatrice télé. En tout cas, je veux rester dans le milieu du showbiz. J'aimerais avoir le parcours de Brigitte Bardot. Elle est talentueuse et elle a une carrière exceptionnelle. Elle a aussi créé des associations pour la défense des animaux. Un jour, si j'arrive à gagner assez de sous, je ferai de même.

"J'espère ne pas finir comme Loana"

Vos proches vous soutiennent-ils dans cette aventure malgré votre image très sexy ?
Mes proches suivent les émissions. Ma mère est très fière de moi. Elle est à fond, elle en parle à tout le monde. Mon père, un peu moins, car il ne comprend pas trop ce genre de programme. Quant à mon image sexy, je l'assume à 100%. Je ne demande pas d'argent à mes parents. Je gagne ma vie toute seule. Si mes proches ne sont pas contents, c'est pareil !

Vous faites d'ailleurs actuellement le buzz sur Twitter en postant des photos très osées...
Bien avant l'émission, je postais des photos sexy sur les réseaux sociaux. Ça fait partie de ma personnalité. Je ne le fais pas parce que je passe à la télé. L'autre fois, vers minuit, j'ai posté une photo où l'on voit que je n'ai pas de soutien-gorge, mais ma poitrine était cachée par mes cheveux et mon drap. Ça a fait toute une polémique ! Mais je voulais juste dire bonne nuit à mes fans. Ils ont dû faire de beaux rêves grâce à moi (rires).

Craignez-vous de retourner dans l'anonymat ?
Oui. Dans le fond, ça doit faire peur. Il faut avouer que c'est agréable de vivre la célébrité. Si tout doit s'arrêter du jour au lendemain, j'espère ne pas finir comme Loana. Ça fait de la peine de la voir comme ça aujourd'hui.

Enviez-vous la carrière d'une star de téléréalité ?
Nabilla, qui, pour le coup, a tout compris. Tout le monde dit qu'elle est bête, mais elle a rempli son compte en banque. Elle a réussi à exploiter son filon. Elle joue la bimbo à fond avec ses gros seins et elle a raison. Aujourd'hui, elle peut ne plus travailler pendant un bon bout de temps. Elle est riche et elle emmerde tout le monde ! On nous compare souvent, mais je n'ai rien à voir avec elle. Ce n'est pas parce que j'ai une grosse poitrine que je ressemble à Nabilla. Oui, nous sommes deux bimbos, mais il y en a beaucoup d'autres sur Terre.

Plus d'articles