Mais qui est Richard Orlinski, l’artiste vivant le plus coté au monde ?

TÉLÉ

PORTRAIT – Ses œuvres pop et monumentales fait craquer les petits et les grands, les stars comme les enfants. Et Aïda Touihri, qui nous présente le sculpteur le plus hot du moment.

Il a posté deux de ses plus grands gorilles sur la Croisette, à Cannes ; un loup hurlant, en haut des pistes à Courchevel ; une chaussure géante à Ibiza ; et même un casque monumental sur le plateau de "The Voice"… Richard Orlinski est partout. Peu importe que l’on soit spécialiste ou non de l’art contemporain, ses oeuvres parlent à tous. Et elles plaisent beaucoup aux enfants.

Depuis des années, le sculpteur s’est créé un univers composé de bêtes qui le fascinent toujours: crocodiles, panthères, éléphants appartiennent à son bestiaire rebaptisé "Born Wild". Mais rien ne lui plait plus que d’être là où on l’attend le moins. Imprégné de pop culture, Richard Orlinski a imaginé son propre vestiaire : des jeans, des perfectos, des stilettos plus grands que nature...

"Il faut de vrais challenges pour faire la différence"

"J’aime être en perpétuelle création, me confiait-il il y a quelques jours. Je peux travailler sur de l’aluminium comme sur du bois pétrifié, du cristal de roche ou de l’onyx rouge. Il faut de vrais challenges pour faire la différence." D’où ce King Kong de 4m sculpté avec la complicité du maître chocolatier Jean-Paul Hevin lors du dernier Salon du Chocolat à Paris. Ou encore cette pin-up sortant de la bouche d’un crocodile en or massif, commande d’un collectionneur italien pour 10 millions d’euros.

En quelques années, Richard Orlinski est devenu l’artiste français vivant le plus côté au monde. Sharon Stone, David Guetta, ou encore le milliardaire Richard Bronson ont tous craqué pour ses œuvres. Hier, c’était au tour de l’ex-Beatles Paul McCartney. Richard Orlinski lui a remis en mains propres sa dernière création : une guitare, of course.
 

Lire et commenter