Maisie Williams de ''Game of Thrones'' n'a plus peur des trolls

TÉLÉ

CONFIDENCES – La jeune actrice de 17 ans a confié avoir été victime de harcèlement sur Internet, des attaques qui ont commencé il y a plusieurs années et qui aujourd'hui ne la touchent plus.

Les insultes et autres commentaires haineux ne la touchent plus. A l'occasion de la diffusion sur la chaîne britannique Channel 4 de Cyberbully, un téléfilm sur le cyberharcèlement dans lequel elle joue, Maisie Williams a raconté ses déboires sur Internet. Depuis cinq ans, la jeune actrice, aujourd'hui âgée de 17 ans, incarne le personnage d'Arya Stark dans la série de dark fantasy Game of thrones . De quoi susciter bien des jalousies.

''On est chaque jour confronté à des trolls sur Internet. On se dit 'oh c'est juste des trolls', mais, eux, ils font ça pour le plaisir et ils peuvent blesser. Les gens vous balancent des insultes et parfois ils visent juste mais il ne faut pas leur montrer parce que sinon ils s'en servent et continuent.'', a-t-elle raconté au site Digital Spy. Maisie Williams a notamment été confronté à la haine d'autres adolescentes alors que la série inspirée des romans de George R. R. Martin connaissait un succès planétaire.

A LIRE AUSSI >> En Grande-Bretagne, bientôt 2 ans de prison pour les "trolls" sur internet

''Je ne jette pas la pierre à ces filles. Je sais qu'elles ont été blessées parce que j'ai énormément de chance de faire ces choses merveilleuses. Mais je n'ai jamais voulu leur lancer ma réussite au visage. C'est facile de dire 'ignore-les'' mais quand on a 13 ans, on n'a pas envie de les ignorer. Tu veux te venger et là tu rentres dans un cercle vicieux. Maintenant je n'en ai plus rien à faire et j'aurais aimé qu'il en soit pareil quand j'avais 12 ou 13 ans'', a-t-elle expliqué.

La star de la série a également tenu à donner ce conseil aux jeunes victimes : ''Eteignez tout, fermez votre compte Facebook même si vous pensez que c'est trop dur car vous ne pourrez pas rester en contact avec vos amis. Mais si ce sont vos vrais amis, ils seront toujours à vos côtés.''

En France, ce fléau est également largement répandu. Selon les chiffres du ministère de l'Education nationale, 40% des élèves déclarent avoir déjà été victime d'une agression en ligne.

A LIRE AUSSI >> Le coup de gueule de Maisie Williams contre British Airways

Lire et commenter