Maïtena Biraben au "Grand Journal" : une saison de galère en 5 dates

TÉLÉ
CHUTE LIBRE – En un an à peine, son destin a basculé. Arrivée en grande pompe à la présentation du "Grand Journal" en septembre dernier, Maïtena Biraben quittera le talk-show à la fin de la saison en laissant derrière elle un bilan négatif. Audiences en berne, pluies de critiques, rumeurs de tensions dans les équipes : retour sur les 5 dates qui ont précipité la chute de la présentatrice.

Septembre 2015 : le "génie" de Vincent Bolloré arrive au "Grand Journal"
Tout commence en septembre 2015 avec l'arrivé en grande pompe de Maïtena Biraben au "Grand Journal". Vincent Bolloré, le nouvel homme fort de Canal+, jette son dévolu sur la présentatrice du "Supplément" pour remplacer Antoine de Caunes, qui avait animé les deux saisons précédentes. "Il m'a dit ce qu'il dit à tout le monde, je crois : 'Vous êtes un génie'. Cela m'a fait plaisir, mais comme j'étais allée au rendez-vous avec mon cerveau, je sais que je n'en suis pas un. Ça m'a fait rire", déclare Maïtena Biraben dans une interview au Parisien. Mais les choses vont rapidement se corser…

 24 septembre 2015 : Maïtena déclare que le FN tient "un discours de vérité"
Un mois à peine après des débuts salués par l'ensemble de la presse et des téléspectateurs, Maïtena jette un premier pavé dans la mare et crée la polémique. Le 24 septembre 2015, face à son invité, l’avocat pénaliste Eric Dupont-Moretti, elle présente le Front National comme "le premier parti de France" et répète par deux fois que celui-ci "tient un discours de vérité". Des propos qui créent rapidement la polémique et entachent l'image de Maïtena Biraben. Celle-ci essaie d'éteindre l'incendie en expliquant dès le lendemain qu'elle parlait de la forme, pas du fond et appelle ses confrères à "se détendre" .

 Octobre 2015 : les rumeurs d'éviction débutent 
Les ennuis commencent pour Maïtena Biraben qui a bien du mal à faire décoller les audiences du "Grand Journal". Alors que les rumeurs laissent déjà entendre que le célèbre talk-show de Canal+ pourrait bien passer à la trappe, Vincent Bolloré vole au secours de sa protégée. Il estime qu'il faut "lui laisser le temps" et assure sur l'antenne de RTL que Maïtena sera à la tête de l'émission jusqu'en 2022. Mais les audiences dégringolent et  l'avenir de la présentatrice s'assombrit . Alors que le "Grand Journal" est régulièrement battu par "C à Vous" sur France 5 et "Touche pas à mon poste!" sur D8, Maïtena Biraben le reconnaît : "Si je n’atteins pas mon objectif d’audience, la règle veut qu’on pense à me remplacer".

 Lundi 22 février 2016 : elle fait une (mauvaise) vanne sur les migrants 
Maïtena Biraben enfonce le clou le 22 février avec une remarque complètement inappropriée durant le JT de Victor Robert. Alors que celui-ci présente un sujet consacré à six migrants de Calais condamnés par la justice à un mois de prison ferme pour être monté sur un ferry, la présentatrice balance : "Au moins, ils seront logés". A l'image de Victor Robert très mal à l'aise, les téléspectateurs hallucinent et la présentatrice se fait lyncher sur les réseaux sociaux. La chute continue…

 Vendredi 22 avril 2016 : elle pose un mystérieux arrêt maladie 
Le 22 avril, on apprend que Maïtena Biraben n'assurera pas la présentation du "Grand Journal" dont les manettes sont confiées Victor Robert. Officiellement, la présentatrice est souffrante. Mais d'après le site puremedias , c'est faux. Agacée par le manque de réactivité de ses équipes à propos de la mort du chanteur Prince, Maïtena n'aurait pas assuré la présentation de son émission à cause d'un différend avec la production . Une fois de plus, l'intéressée dément mais personne ne la croit. 

 Jeudi 2 juin 2016 : le coup de grâce
Le couperet tombe le 2 juin 2016 sous la forme d'un communiqué laconique diffusé par Canal+. "Maïtena Biraben a souhaité quitter la présentation du 'Grand Journal' à la fin de la saison. Son énergie et sa passion ont nourri les émissions qu'elle a animées sur les antennes de Canal+. Nous lui souhaitons un plein succès dans ses projets." Lassée, Maïtena Biraben a donc choisi de jeter l'éponge. Elle quitte le navire sans être parvenu à le sauver du naufrage (le 1er juin l'émission n'a réuni que 430 000 téléspectateurs…). Victor Robert, pressenti pour assurer la relève, va-t-il accepter ce qui ressemble désormais à un cadeau empoisonné ? A moins que Vincent Bolloré n'en profite pour passer à la trappe une émission qui a perdu de sa superbe… 

A LIRE AUSSI 
>>
 Maïtena Biraben quitte le "Grand Journal"
>> 
Maïtena Biraben sur RTL : "C'est incroyable ce qu'on peut écrire comme âneries"

Lire et commenter