"Mardi cinéma" : quand Laurent Ruquier se prend pour Pierre Tchernia

"Mardi cinéma" : quand Laurent Ruquier se prend pour Pierre Tchernia

REVIVAL – C'est une émission culte de la télévision française. Ce mardi, Laurent Ruquier donne une nouvelle vie à "Mardi cinéma", le programme lancé par Pierre Tchernia en 1982. Mais attention, pas de critique en vue : l'animateur des "Grosses Têtes" proposera un divertissement autour du 7e art.

Attention, ça (re)tourne ! 28 ans après l'arrêt de sa diffusion, France 2 relance ce soir "Mardi cinéma", son célèbre rendez-vous dédié au 7e art créé par Pierre Tchernia et Jacques Rouland et diffusé de 1982 à 1988. Diffusé en prime time toutes les six semaines, le programme se présente comme un grand divertissement culturel autour du cinéma. En plus des présentations des films, Laurent Ruquier proposera des jeux, des extraits de films culte, des happenings ou encore des souvenirs de tournage. 

Ce soir, France 2 mettra un coup de projecteur sur Radin !, avec Dany Boon et Laurence Arné, Cézanne et moi, avec Danièle Thompson, Guillaume Canet et Guillaume Gallienne, et L'Odyssée, avec Lambert Wilson et Pierre Niney. On retrouvera également Maxime Musqua, transfuge du "Petit Journal", chargé de faire revivre la séquence des caméras cachées de Jacques Legras en piégeant des passants dans la rue. Le journaliste proposera également un duplex déjanté avec Renée Zellweger, Colin Firth et Patrick Dempsey, les héros de Bridget Jones Baby

Finie la critique, place à la promo

"Je savais qu'on avait besoin d'une émission sur le cinéma sur le service public parce que ça manquait. Une émission d'accueil", a expliqué le présentateur d'"On n'est pas couché" sur RTL. Dans ces cas-là, on réfléchit, on se rappelle les beaux souvenirs que l'on avait en tant que téléspectateurs. (…) C'est un risque, mais au moins je l'aurai fait, on verra bien après ce qu'il se passera."

Une chose est sure : "Mardi cinéma" ne sera pas une émission de critique pure et dure, mais une vitrine pour le 7e art. Contrairement à "On n'est pas couché" sur France 2, ou au "Cercle" sur Canal+ cinéma, ici pas question de dire du mal un film, surtout si les comédiens sont en plateau. Depuis que les chaînes de télévisions participent au financement des films, les émissions de cinéma ont tiré leur révérence pour faire place à des programmes de promotion. Et c'est bien dommage. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.