Marina Kaye (re)tacle Yann Moix : "Je pense qu’il ne connaît pas la musique"

TÉLÉ
REACTION - Dans une interview accordée à "TéléLoisirs", Marina Kaye revient sur le tacle qu'elle a adressé à Yann Moix, qui critiquait son album, Fearless, samedi soir dans "On n'est pas couché" sur France 2. Pour la jeune chanteuse, c'est clair, l'écrivain et réalisateur ne pas de quoi il parle...

C'est le clash auquel on ne s'attendait pas. Deux semaines après son face-à-face viril avec Michel Onfray, Yann Moix s'est frotté samedi dernier à la chanteuse Marina Kaye, 17 ans. A ses risques et périls. Affichant son ennui, voire son dédain pendant toute l'interview de la jeune fille, l'écrivain a tenté d'expliquer pourquoi il n'aimait pas son disque, Fearless : "Il y a une impossibilité de dire du mal de vous parce que techniquement, cliniquement, vous avez 17 ans, et intellectuellement vous avez l'air d'en avoir 44. Mais moi artistiquement j'en ai 12, et à 12 ans j'aurais détesté votre album. Là j'ai 47 ans et je peux dire que j'adore votre album".

"Il vaut mieux argu­men­ter quand on dit qu’on n’aime pas"

Réponse polie, et maline, de l'ex-gagnante de La France a un incroyable talent : "Je comprends que vous ne l’aimiez pas. Si vous aviez une explication avec, ce serait un peu plus logique". Et paf ! Laurent Ruquier rira aux éclats, Yann Moix un peu jaune tandis que le public de l'émission applaudit le sens de la répartie de la gamine. Interrogée par TéléLoisirs, ce dimanche depuis Agadir, où elle participait au concert pour la tolérance, Marina Kaye est revenue sur ce vrai beau moment de télé. "J'étais hyper contente de faire cette émission", assure-t-elle, avant d'évoquer son contradicteur d'un soir.

"Je pense qu’il ne connaît pas la musique, et qu’il a voulu s’aventurer sur un terrain auquel il ne connaît rien", estime-t-elle. Que son disque plaise ou pas, "je comprends complè­te­ment", ajoute-t-elle. "Mais c’est vrai qu’il vaut mieux argumenter quand on dit qu’on n’aime pas, plutôt que simple­ment essayer de balan­cer et de s’achar­ner parce qu’on est frustré de ne pas savoir pourquoi on n’aime pas les choses." Et vlan dans les dents. Yann Moix ? "Il ne fait pas partie des gens que je vise", conclut-elle, philosophe. 

Lire et commenter